21 décembre 2015 / 08:54 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les Bourses européennes ont débuté la semaine de Noël en hausse lundi, freinées toutefois par le pétrole qui a touché ses plus bas niveaux depuis juillet 2004. À Paris, le CAC 40 gagne 0,23% à 4.639,92 points vers 08h30 GMT après avoir ouvert en baisse. À Francfort, le Dax prend 1,07% et, à Londres, le FTSE progresse de 0,64%. /Photo d'archives/Ralph Orlowski

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont débuté la semaine de Noël en hausse lundi, freinées toutefois par le pétrole qui a touché ses plus bas niveaux depuis juillet 2004 et par l'absence de majorité absolue dégagée aux élections en Espagne.

Le Brent de mer du Nord est tombé sous 36,20 dollars le baril, sous ses points bas touchés pendant la crise financière de 2008, dans l'inquiétude croissante face à une offre pléthorique sur le marché mondial.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,23% à 4.639,92 points vers 08h30 GMT après avoir ouvert en baisse. À Francfort, le Dax prend 1,07% et, à Londres, le FTSE progresse de 0,64%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,46% et le FTSEurofirst 300 de 0,39%.

"Les marchés devraient rester très sensibles aux évolutions des prix du baril de pétrole. Le rallye boursier de fin d'année se fait attendre", écrit Aurel BGC dans sa note stratégique envoyée à ses clients lundi matin.

La Bourse de Madrid recule de 3%, plombée par ses valeurs bancaires, au vu des résultats des élections législatives de dimanche.

Le Parti populaire (PP, droite) du président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, est arrivé en tête, mais il a perdu sa majorité absolue au profit des partis de gauche qui, ensemble, pourraient être à même de gouverner, selon les résultats définitifs.

"Il se pourrait bien que les élections espagnoles du week-end aient créé un nouveau casse-tête pour (la zone euro), le vote en faveur des partis anti-austérité ayant progressé, ce qui a empêché le Parti populaire conservateur de remporter une majorité", écrit Craig Erlam, analyste chez OANDA dans une note.

Les marchés européens ont réagi positivement à la décision mercredi dernier de la Réserve fédérale américaine de relever les taux d'intérêt pour la première fois en près de dix ans mais ont déjà perdu l'essentiel de leurs gains depuis, sous le coup de prises de profits de la part d'investisseurs prudents avant la trêve des confiseurs.

Aux valeurs individuelles, Ericsson bondit de 7,25%, sa meilleure performance quotidienne depuis juillet 2014 et la plus forte hausse de l'indice large européen Stoxx 600. L'équipementier télécoms suédois a annoncé la signature d'un accord sur la propriété intellectuelle avec Apple, mettant fin à plusieurs mois de litige avec le fabricant de l'iPhone.

Volkswagen gagne 1% après avoir annoncé dans la presse allemande au cours du week-end son intention de prendre des mesures d'amélioration de la gouvernance, après le scandale de manipulation des tests anti-pollution.

Le dollar se stabilise autour de 1,0860 pour un euro et les rendements des obligations souveraines espagnoles sont à leurs plus hauts niveaux en un mois.

Christoph Steitz, Juliette Rouillon pour le service français, édite par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below