Wall Street enchaîne une deuxième semaine de baisse consécutive

vendredi 18 décembre 2015 23h14
 

par Marcus E. Howard

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse d'environ 2% vendredi, affectée par le nouvel accès de faiblesse des cours du brut et par l'expiration de toutes les options et de tous les futures sur indices et sur actions, concomitance mieux connue sous le nom des "quatre sorcières".

L'indice Dow Jones a cédé 2,10%, soit 367,29 points, à 17.128,55. Le S&P-500, plus large, a perdu 36,34 points, soit 1,78%, à 2.005,55. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 79,47 points (-1,59%) à 4.923,08.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow s'est replié de 0,8%, le S&P de 0,3% et le Nasdaq de 0,2%, les trois indices accusant leur deuxième baisse hebdomadaire d'affilée.

Les trois indices ont effacé les gains accumulés dans l'anticipation de la première hausse des taux d'intérêt, intervenue mercredi, de la Réserve fédérale américaine en près de dix ans.

"(Cette rechute) est difficile à expliquer sur la seule base du flux d'actualités. C'est peut-être une forme de volatilité après la décision de la Fed (...)", a estimé David Lefkowitz, chargé de la stratégie chez UBS Wealth Management.

Cette volatilité a certainement été accentuée par les "quatre sorcières", notent des intervenants, qui estiment que le bas niveau des cours du brut, en baisse pour la troisième semaine d'affilée et un Brent non loin d'un creux de quelque 11 ans, reste le principal point de préoccupation des investisseurs.

La chute de l'or noir, qui souffre du déséquilibre persistant entre une offre abondante et une demande atone, est vue par certains comme le symptôme d'une conjoncture mondiale déprimée.

"A mon avis, le marché actions est avant tout sensible au pétrole", juge Randy Frederick, directeur du courtage et des dérivés chez Charles Schwab.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS