December 18, 2015 / 1:31 PM / 2 years ago

Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

3 MINUTES DE LECTURE

ArcelorMittal, en hausse de 1,86% à 14h à la Bourse de Paris, est soutenu par une décision de la Commission européenne de soumettre à enregistrement à compter de samedi les importations chinoises d'armatures de béton en acier, ce qui signifie que des droits de douanes seront imposés dès ce mois-ci s'il s'avère que ces produits sont vendus à des prix excessivement bas. Au même moment, le CAC 40 cède 1,24%. /Photo d'archives/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est reparti à la baisse (-1,24% à 4.619,40 points à 14h) après trois séances consécutives de hausse, alors que les inquiétudes sur la croissance mondiale refont surface et que les cours du pétrole n'en finissent pas de baisser.

* ARCELORMITTAL (+1,86%) signe la plus significative des rares hausses du CAC 40, soutenu par une décision de la Commission européenne de soumettre à enregistrement à compter de samedi les importations chinoises d'armatures de béton en acier, ce qui signifie que des droits de douanes seront imposés dès ce mois-ci s'il s'avère que ces produits sont vendus à des prix excessivement bas.

* Malgré la baisse de l'euro face au dollar, les valeurs du LUXE, confrontées à l'explosion du marché de l'occasion, souffrent de la faible croissance mondiale et du ralentissement en Chine. LVMH perd 2,7%, KERING 2,05%, HERMÈS 2,9%.

* ACCORHOTELS (-3%) est la plus forte baisse du CAC 40, aussi pénalisé par les craintes sur la conjoncture.

* SCHNEIDER ELECTRIC recule de 2,8%. Jefferies a abaissé son conseil sur la valeur à sous-performance contre conserver avec un objectif de cours ramené de 55,0 à 45,0 euros, en estimant que dans un environnement de faible croissance, les ventes du groupe vont stagner en 2016 et rebondir modestement en 2017.

* TF1 (-3,7%) accuse une des plus fortes baisses du SBF 120, plusieurs analystes se disant inquiets pour le groupe de télévision après la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel de valider le passage de LCI sur la TNT gratuite.

* M6 perd 2,5%, VIVENDI 1,08%. Le CSA a décidé de ne pas autoriser le passage à la TNT gratuite de Paris Première, filiale de M6, et de Planète+, propriété du groupe Canal+, lui-même filiale de Vivendi.

Vivendi a par ailleurs annoncé l'acquisition de 64,4% du capital de Radionomy, plate-forme spécialisée dans les radios digitales.

* NEXANS (+3,74%) a annoncé jeudi avoir signé une ouverture de crédit syndiqué d'un montant de 600 millions d'euros pour une période de cinq ans.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below