L'Italie relève son objectif de déficit à 2,4% du PIB pour 2016

jeudi 17 décembre 2015 19h35
 

ROME (Reuters) - L'Italie vise dorénavant un déficit budgétaire représentant 2,4% de son Produit intérieur brut (PIB) l'an prochain au lieu des 2,2% communiqués voici deux mois à la Commission européenne (CE), a déclaré jeudi le ministre de l'Economie Pier Carlo Padoan.

Ce dernier a informé officiellement le parlement ce jeudi après que le président du Conseil Matteo Renzi eut dit que le gouvernement comptait dépenser davantage dans la sécurité et la culture à la suite des attaques terroristes du 13 novembre à Paris.

Dans son Programme de Stabilité présenté en octobre, sur lequel le Parlement doit se prononcer d'ici la fin de l'année, Rome avait déjà relevé l'objectif à 2,2% contre 1,8% précédemment.

L'Union européenne (UE), qui pense que le programme risque d'enfreindre les règles budgétaires communes, réserve son jugement jusqu'au printemps 2016. Il lui faut à présent prendre en compte le nouvel objectif de 2,4%.

(Gavin Jones, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
A Rome. L'Italie vise dorénavant un déficit budgétaire représentant 2,4% de son Produit intérieur brut (PIB) l'an prochain au lieu des 2,2% communiqués voici deux mois à la Commission européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi