Wall Street portée par l'énergie et les banques avant la Fed

mardi 15 décembre 2015 23h14
 

par Marcus E. Howard

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a connu mardi une deuxième séance consécutive de hausse, encore plus vigoureuse que lundi, avec la poursuite du rebond des cours du pétrole, favorable au secteur de l'énergie, et la bonne tenue des valeurs financières à la veille de l'annonce probable d'une première hausse des taux d'intérêt depuis près de 10 ans aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a pris 156,41 points, soit 0,90%, à 17.524,91 alors que le Standard & Poor's-500, plus large, a gagné 21,47 points ou 1,06% à 2.043,41 points.

Le Nasdaq Composite, à forte composition technologique, a pris de son côté 43,13 points (0,87%) à 4.995,36 points.

Ces trois grands indices ont néanmoins légèrement limité leurs gains en fin de séance par rapport à leurs plus hauts du jour.

La Réserve fédérale a entamé mardi une réunion de deux jours qui devrait déboucher mercredi sur l'annonce d'un resserrement de sa politique monétaire, caractérisée par des taux quasiment nuls depuis la crise financière de 2008.

Les intervenants de marché estiment à 83% la probabilité d'une hausse du taux des Fed Funds, selon le programme "FedWatch" de CME Group. Si la Fed confirme cette anticipation, les investisseurs seront surtout attentifs mercredi aux indications qu'elle donnera sur le rythme à venir de cette normalisation monétaire et sur son évaluation de la situation économique des Etats-Unis.

"L'économie va un peu mieux et un relèvement des taux ne signifie pas que le marché va baisser, c'est un signe positif en fait", juge Joseph Benanti, directeur des ventes et du trading chez Rosenblatt Securities à New York.

La perspective de cette hausse des taux a profité ce mardi aux banques, dont les résultats devraient bénéficier d'un renchérissement du coût de l'emprunt.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS