Wall Street termine dans le vert une séance volatile

lundi 14 décembre 2015 22h31
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé lundi en hausse une séance marquée par l'extrême volatilité des cours du brut et par l'imminence de la décision monétaire de la Réserve fédérale, qui devrait annoncer mercredi qu'elle relève ses taux d'intérêt pour la première fois depuis près de 10 ans.

L'indice Dow Jones a longtemps évolué dans le rouge avant de se retourner grâce à un rebond du pétrole pour finalement gagner 103,29 points, soit 0,6%, à 17.368,50.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a avancé de 9,57 points (0,48%), à 2.021,94. Cet indice avait perdu vendredi 1,94%, sa plus forte baisse sur une séance depuis le mois d'août, plombé par la chute du pétrole.

Le Nasdaq a pris 18,76 points (0,38%), à 4.952,28.

Les cours du brut léger américain ont terminé en nette hausse après avoir plongé de plus de 4% au cours d'une séance animée sur le Nymex, pesant sur les places européennes.

Le contrat janvier sur le West Texas Intermediate (WTI) s'est rapproché d'un creux de 11 ans avant de se redresser, soutenu par des couvertures de positions, pour finalement gagner 69 cents (1,94%) à 36,31 dollars.

Le baril se maintient toutefois à un niveau extrêmement bas, sur fond de craintes de voir le déséquilibre entre une offre surabondante et une demande atone s'aggraver encore en raison de la stratégie de l'Opep de maintenir un niveau de production élevé pour défendre ses parts de marché.

Si la réunion de la Fed, qui débutera mardi pour s'achever le lendemain, occupe tous les esprits sur le marchés, la volatilité du pétrole ajoute à la nervosité, notamment sur le front des obligations à haut rendement.

"C'est le communiqué de la Fed qui va compter mais le vrai problème en ce moment, c'est le marché des obligations spéculatives, qui est lié aux cours du pétrole", explique Peter Cardillo, économiste à First Standard Financial.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS