Wall Street a chuté avec les cours du pétrole

vendredi 11 décembre 2015 22h50
 

par Marcus Howard

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse de quelque 2% vendredi, subissant ainsi sa pire performance hebdomadaire depuis la mi-novembre, les investisseurs ayant été ébranlés par la nouvelle chute des cours du pétrole tout en se préparant à une vraisemblable première hausse des taux d'intérêt en près de 10 ans aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a cédé 1,76%, soit 309,54 points, à 17.265,21. Le S&P-500, plus large, a perdu 39,86 points, soit 1,94%, à 2.012,37. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 111,71 points (-2,21%) à 4.933,47.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones accuse un repli de quelque 3,3%, le S&P un recul de 3,8% et le Nasdaq une baisse de 4,1%. Cela porte la perte du Dow à 3,13% depuis le début de l'année et celle du S&P à 2,26%. Les gains du Nasdaq sur la période reviennent à 4,17%.

Les acteurs de marché se sont également inquiétés du recul du yuan chinois ainsi que de la situation sur le marchés de la dette à haut rendement après qu'un fonds d'investissement a annoncé la liquidation d'un fonds.

"Il n'y a pas juste eu un seul facteur, c'est une accumulation de préoccupations tout au long de la semaine", a déclaré Michael James, directeur général du courtage actions chez Wedbush Securities.

Les cours du pétrole ont poursuivi leur chute vendredi pour terminer en baisse de plus de 3% vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, sous le coup d'un constat de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) disant que le marché pétrolier mondial restera saturé au moins jusqu'à la fin de 2016.

Le Brent est tombé à un plus depuis près de sept ans et, en séance, le WTI est passé sous les 35 dollars pour la première fois depuis février 2009.

L'indice S&P 500 du secteur énergétique a plongé de 3,38%, plus forte baisse du jour. Depuis le début du mois, il a cédé quelque 11,1%, la perte étant de 24,45% depuis le début de l'année.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS