11 décembre 2015 / 17:18 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes terminent en net repli

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en net repli vendredi et au plus bas depuis plus de deux mois, la faiblesse du yuan chinois, qui ravive les inquiétudes pour la croissance mondiale, et la chute ininterrompue des cours du pétrole pesant sur la tendance à cinq jours de la décision de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un recul de 1,84% (85,50 points) à 4.549,56 points. Le Footsie britannique a cédé 2,22% et le Dax allemand 2,44%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 abandonnait 2,04% et le FTSEurofirst 300 1,99%, affichant sa plus mauvaise clôture depuis le 2 octobre.

Aucune des valeurs de l'EuroStoxx 50 n'a fini dans le vert.

"Le yuan est au plus bas depuis quatre ans et demi et cela suscite un malaise en Chine et ailleurs. La dernière fois que le yuan a évolué à ce niveau-là, il a provoqué des secousses sur les marchés; tous ceux qui exportent vers la Chine, comme les constructeurs automobiles et les marques de luxe, vont accuser le coup de la baisse du yuan", explique Jasper Lawler, analyste marché de CMC.

Parmi les groupes européens bien implantés en Chine, Volkswagen a cédé 3,53%, LVMH 2,06%, Swatch 3,43% et Hugo Boss 3,36%.

Le recul de vendredi porte à 4% la baisse du FTSEurofirst 300 sur la semaine, et à 3,51% celle du CAC.

A Wall Street, au moment de la clôture en Europe, la tendance était la même, l'indice Dow Jones perdant 1,36% et le Nasdaq 1,53%.

La faiblesse des cours du pétrole pèse également sur la tendance: le Brent est tombé sous le seuil de 38 dollars le baril pour la première fois depuis décembre 2008 et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) sous 36 dollars pour la première fois depuis février 2009.

Le Stoxx du pétrole et du gaz a reculé de 3,42%, celui des ressources de base 3,85%.

Renault a chuté de 5,28%. Le groupe automobile a annoncé pendant la séance que son conseil d'administration avait approuvé un accord sur le fonctionnement de l'alliance Renault-Nissan qui prévoit notamment de plafonner les droits de vote de l'Etat français.

A New York, Dow Chemical et DuPont perdent respectivement 3,15% et 5,34%. Les deux groupes de chimie ont annoncé leur fusion, une opération de 130 milliards de dollars qui devrait être suivie à moyen terme d'une scission du nouvel ensemble en trois entités indépendantes.

Sudip Kar-Gupta et Danilo Masoni; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below