AccorHotels s'offre les hôtels Fairmont et Raffles

mercredi 9 décembre 2015 20h22
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - AccorHotels a annoncé mercredi le rachat du groupe hôtelier FRHI Holdings pour 2,64 milliards d'euros, bouclant une opération stratégique qui lui permet de combler ses manques dans le segment du luxe et une quasi-absence aux Etats-Unis.

Le groupe français, qui signe la plus grosse acquisition de son histoire, va racheter les prestigieuses marques Fairmont, Raffles et Swissôtel et se hisser à la troisième place mondiale de l'hôtellerie haut de gamme derrière le futur géant Marriott-Starwood et Intercontinental.

FRHI exploite aussi des établissements prestigieux comme le Plaza de New York ou le Savoy de Londres.

"Cette acquisition confère à AccorHotels un leadership fort et mondial dans l'hôtellerie de luxe, un segment essentiel en termes de rayonnement international, de potentiel de développement et de rentabilité, pour une création de valeur sur le long terme", a souligné Sébastien Bazin, PDG du groupe.

L'opération, qui apporte au français quelque 155 hôtels et resorts (dont 40 en développement), sera financée par une augmentation de capital réservée de 46,7 millions de titres AccorHotels (environ 1,8 milliard d'euros) et par 840 millions de dollars (768 millions d'euros) versés en numéraire.

Les principaux propriétaires de FRHI, le fonds d'investissement du Qatar (QIA) et le fonds du prince saoudien Al-Waleed, Kingdom Holding Company of Saudi Arabia (KHC), deviendront actionnaires d'AccorHotels avec respectivement 10,5% et 5,8% du capital du groupe.

Deux représentants de QIA et un représentant de KHC seront en outre proposés au conseil d'administration, a précisé Sébastien Bazin lors d'une conférence téléphonique.

L'opération sera relutive sur le bénéfice net par action dès la deuxième année et devrait dégager 65 millions d'euros de synergies de revenus et de coûts à moyen terme.   Suite...

 
Le PDG d'AccorHotels, Sébastien Bazin. AccorHotels a annoncé mercredi le rachat du groupe hôtelier FRHI Holdings (marques Fairmont, Raffles et Swissôtel) pour 2,64 milliards d'euros, bouclant une opération stratégique qui lui permet de combler ses manques dans le segment du luxe et une quasi-absence aux Etats-Unis. FRHI exploite des établissements prestigieux comme le Plaza de New York ou le Savoy de Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier