La BCE abaisse son taux de dépôt à -0,3%

jeudi 3 décembre 2015 14h27
 

par Balazs Koranyi et John O'Donnell

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé jeudi l'un de ses taux directeurs et promis de dévoiler d'autres mesures de politique monétaire pour stimuler une inflation toujours insuffisante.

Après avoir promis ces dernières semaines d'agir "aussi vite que possible" pour doper les prix à la consommation, la BCE a ramené le taux de sa facilité de dépôt à -0,30% contre -0,20%.

Concrètement, ce taux négatif signifie que les banques de la zone euro doivent rémunérer la BCE quand elles choisissent de déposer des liquidités excédentaires auprès d'elle au lieu de les utiliser pour prêter aux entreprises et aux ménages.

Le taux de refinancement, principal instrument de politique monétaire de la banque centrale, reste inchangé à 0,05%, tout comme celui de la facilité de prêt marginal, à 0,30%.

Le président de l'institution, Mario Draghi, s'expliquera sur ces décisions à l'occasion de sa traditionnelle conférence de presse qui débutera à 14h30.

Les nouvelles mesures pourraient inclure, selon la majorité des observateurs, une extension et/ou une augmentation de ses achats mensuels d'actifs financiers sur les marchés.

Depuis mars en effet, la banque centrale consacre 60 milliards d'euros par mois à ce programme dit d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing", QE), censé initialement s'achever en septembre prochain.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters estiment que le montant mensuel de ces achats pourrait être porté à 75 milliards d'euros.   Suite...

 
La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi une nouvelle baisse, à -0,30% contre -0,20%, du taux de sa facilité de dépôt pour tenter de favoriser le crédit et l'inflation et précisé qu'elle dévoilerait de nouvelles mesures lors de sa conférence de presse.  /Photo prise le 6 octobre 2015/REUTERS/Ralph Orlowski