Wall Street recule, plombée par l'énergie et la Fed

mercredi 2 décembre 2015 23h06
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en net repli mercredi, entraînée par le secteur de l'énergie, un nouvel accès de faiblesse des cours du pétrole étant venu s'ajouter à des déclarations de la présidente de la Réserve fédérale suggérant que celle-ci se prépare à relever ses taux.

L'indice Dow Jones a perdu 158,67 points, soit 0,89%, à 17.729,68. Le Standard & Poor's-500, plus large, a cédé 23,12 points (-1,1%) à 2.079,51 et le Nasdaq Composite a reculé de 33,08 points (-0,64%) à 5.123,22.

L'indice sectoriel S&P de l'énergie a abandonné 3,11% et les géants pétroliers Exxon Mobil (-2,86%) et Chevron (-2,41%) affichent les plus mauvaises performances du Dow, dont une seule valeur, UnitedHealth a fini dans le vert.

Sur le marché pétrolier Nymex, le baril de brut léger américain (WTI) perdait plus de 4% à 40,16 dollars en fin de séance.

La baisse des indices s'est amplifiée en fin de séance en réaction aux informations sur une fusillade mortelle en Californie, dont les circonstances exactes et le bilan n'étaient pas encore établis au moment de la clôture.

Parallèlement, dans un discours à l'Economic Club de Washington, Janet Yellen a expliqué qu'un relèvement des taux de la Fed, lorsqu'il interviendrait, équivaudrait à prendre acte de la vigueur de la reprise américaine. Elle n'a toutefois donné aucun indice sur la date de ce relèvement, qui pourrait intervenir dès la prochaine réunion de politique monétaire, les 15 et 16 décembre.

YELLEN CONFIANTE, LE DOLLAR MONTE

Janet Yellen a aussi exprimé sa confiance dans l'économie américaine, des propos venus s'ajouter à des indicateurs économiques encourageants: selon l'enquête mensuelle du cabinet ADP, le secteur privé a créé 217.000 postes le mois dernier aux Etats-Unis, un chiffre supérieur aux attentes et le plus élevé enregistré depuis juin.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS