Le marché automobile français réaccélère en novembre

mardi 1 décembre 2015 11h32
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le marché automobile français a réaccéléré en novembre et est parti pour terminer l'année sur un rebond plus vigoureux que prévu, sauf pour la marque Volkswagen qui a fait moins bien que ses concurrents dans le sillage de l'affaire de manipulation des émissions polluantes de certaines des ses voitures.

Il s'est immatriculé le mois dernier 150.339 voitures neuves en France, selon des chiffres publiés mardi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), soit une hausse de 11,3% en données brutes, après le coup d'arrêt d'octobre (+0,6%), et une progression de 5,7% en données corrigées des jours ouvrables, contre +5,1% le mois précédent.

Sur onze mois, le marché affiche désormais une croissance de 6,2% en données brutes, et de 5,7% en données CJO, supérieure à la plupart des prévisions actuelles.

"On reste sur une tendance de croissance régulière solide, la reprise est incontestable et nous finirons l'année sur une note positive", commente Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile.

Il estime ainsi que le marché pourrait enregistrer une croissance de 6 à 6,5% sur l'ensemble de 2015, alors que l'Observatoire Cetelem prévoyait jusqu'ici une hausse de 5,5%.

Le CCFA n'a pour sa part pas modifié sa prévision d'une croissance de 4 à 5%.

"On est au-dessus, à un mois de la fin de l'année, mais nous restons sur notre prévision", indique François Roudier, porte-parole du CCFA. "C'est néanmoins de bon augure pour 2016 avec les nouveautés qui arrivent, comme la Renault Megane."

  Suite...

 
LES IMMATRICULATIONS EN FRANCE