Le recul des mises en chantier de logements se poursuit

vendredi 26 juin 2015 12h21
 

PARIS (Reuters) - Les mises en chantier de logements ont encore baissé sur les trois mois à fin mai en France de même que les permis de construire, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Logement.

Le repli des mises en chantier est ressorti à -4,3% , selon ces données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Il a été plus prononcé pour les logements individuels (-4,8%) que pour les logements collectifs (-4,0%).

Les permis de construire ont diminué pour leur part de 1,2%, leur recul s'expliquant par une chute des autorisations pour les logements collectifs (-2,3%) alors que l'évolution est légèrement positive (+0,2%) pour les logements individuels.

En données brutes, 346.800 logements ont été commencés sur les douze mois à fin mai, soit 6,1% de moins par rapport au douze mois précédents. Les permis de construire reculent dans le même temps de 6,1% à 362.000.

Le ministère fait en outre état de taux d'annulation des permis de construire délivrés pour des logements individuels de 15,4% et pour des logements collectifs de 20,0% sur les trois derniers mois, ces deux soldes restant au-dessus de leur moyenne de longue période.

Le délai moyen de mises en chantier est stable à 4,6 mois pour les logements individuels et en légère hausse (7,9 mois), pour les logements collectifs.

(Marc Joanny)

 
LA CONSTRUCTION EN FRANCE