Les chaînes de supermarchés Ahold et Delhaize fusionnent

mercredi 24 juin 2015 11h55
 

par Toby Sterling et Thomas Escritt

AMSTERDAM (Reuters) - Le distributeur néerlandais Ahold va racheter son homologue belge Delhaize pour donner naissance à la sixième chaîne de magasins d'alimentation aux Etats-Unis et à la première au Benelux.

Dans un communiqué commun publié mercredi, les deux chaînes de supermarchés précisent qu'Ahold aura 61% de la nouvelle structure, dont le réseau représentera plus de 6.500 magasins dans le monde entier, réalisant un chiffre d'affaires dépassant les 54 milliards d'euros.

Ahold, propriétaire des supermarchés Albert Heijn aux Pays-Bas, est présent aux Etats-Unis via les enseignes Stop&Shop et Giant, tandis que Delhaize y possède les chaînes Food Lion et Hannaford.

L'OPE se fera à raison de 4,75 actions Ahold pour une Delhaize, valorisant ce dernier à 9,3 milliards d'euros environ, soit 90 euros par titre sur la base du cours de clôture de mardi. Au préalable à la fusion, Ahold a fait savoir qu'il verserait un dividende exceptionnel d'un milliard d'euros à ses actionnaires.

L'action Ahold gagnait 1,2% à 19,18 euros en matinée en Bourse d'Amsterdam, tandis que Delhaize chutait de 5% à 83,68 euros.

"L'opération semble bonne pour les actionnaires d'Ahold; ils reçoivent un milliard d'euros en cash et ne payent qu'une prime de 27% pour Delhaize, ce qui est bien inférieur à certaines des estimations initiales", constate Bruno Monteyne, analyste de Bernstein.

Depuis l'annonce des discussions de fusion le 11 mai, l'action Ahold a gagné plus de 10% et l'action Delhaize plus de 20%.

Le nouvel ensemble, qui sera dirigé par l'actuel directeur général d'Ahold Dick Boer, dégagera des synergies annuelles de 500 millions d'euros d'ici la troisième année faisant suite à la fusion.   Suite...

 
Le distributeur néerlandais Ahold et le belge Delhaize ont annoncé mercredi leur fusion, une opération intégralement en actions qui permettra aux actionnaires du premier de détenir 61% du nouvel ensemble. /Photo prise le 24 juin 2015/REUTERS/Eric Vidal