PSA lance un projet d'usine de 560 millions d'euros au Maroc

vendredi 19 juin 2015 21h18
 

par Laurence Frost et Gilles Guillaume

RABAT (Maroc)/PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a signé vendredi un accord avec le Maroc pour y construire une nouvelle usine représentant un investissement industriel de 557 millions d'euros, afin d'accélérer l'internationalisation du groupe tout en réduisant ses coûts de production.

Le futur site, situé près de Kenitra, sur la côte ouest du pays, assemblera des citadines et des modèles compacts pour l'Afrique et le Moyen-Orient à compter de 2019, a déclaré le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, après la signature de l'accord au Palais royal de Rabat.

La capacité initiale de production sera de 90.000 moteurs et véhicules par an, et pourra atteindre à terme 200.000 si la demande commerciale est là.

Le projet d'usine, dont Reuters avait fait état dès novembre dernier, permettra à PSA de renforcer son offre en véhicules plus compétitifs et sa présence sur de nouveaux marchés émergents, réduisant ainsi sa dépendance à une Europe devenue mature et où les coûts de production sont élevés. Pour l'heure, l'internationalisation du constructeur est incarnée quasi-exclusivement par son succès en Chine.

Renault s'est établi pour sa part dès 2012 à Tanger, autre grande zone franche du Royaume, d'où il exporte des véhicules vers le bassin méditerranéen et l'Europe.

Le Royaume chérifien accueille depuis plusieurs années un nombre croissant d'activités aéronautiques ou automobiles, associant une main d'oeuvre qualifiée, des avantages fiscaux généreux et des salaires quatre fois inférieurs à la France. PSA compte se fournir localement en composants à hauteur de 60% au démarrage de l'usine, puis à 80% une fois que le tissu fournisseurs se sera étoffé.

"L'Afrique et le Moyen-Orient sont des marchés historiques pour PSA et cette région doit devenir un levier d'internationalisation rentable de notre plan 'Back in the Race'", a ajouté Carlos Tavares.

  Suite...

 
PSA Peugeot Citroën a signé vendredi un accord avec le Maroc pour y construire une nouvelle usine représentant un investissement industriel de 557 millions d'euros, afin  d'accélérer l'internationalisation du groupe tout en réduisant ses coûts de production. Photo prise le 29 avril 2015/REUTERS/Benoît Tessier