Gazprom dit bâtir une alliance globale avec Shell

vendredi 19 juin 2015 12h20
 

par Dmitry Zhdannikov et Denis Pinchuk

SAINT-PETERSBOURG, Russie (Reuters) - Gazprom est en train de nouer une alliance stratégique mondiale avec Royal Dutch Shell qui comportera des échanges d'actifs et permettra au géant gazier russe d'accéder à de nouveaux marchés, a déclaré à Reuters son directeur général Alexei Miller.

Premier producteur mondial de gaz, Gazprom a annoncé jeudi un accord avec Shell et deux autres clients historiques en Europe, l'allemand E.ON et l'autrichien OMV, pour doubler la capacité du projet Nord Stream avec deux nouveaux gazoducs entre la Russie et l'Allemagne via la mer Baltique.

Alexei Miller, qui s'exprime rarement dans la presse, a précisé à Reuters que cet accord avec Shell prévoyait aussi le développement de leur usine conjointe de gaz naturel liquéfié (GNL) sur l'île de Sakhaline, dans l'est de la Russie, ainsi que des échanges d'actifs dans leurs activités amont sur le plan mondial.

"Des documents d'une telle importance ne sont signés que tous les cinq ou peut-être même 10 ans", a-t-il dit en marge du forum économique de Saint-Pétersbourg.

Cet accord avec Shell est un coup d'éclat pour Gazprom alors que de nombreuses entreprises occidentales réduisent leur exposition à la Russie, frappée de sanctions américaines et européennes en raison du conflit en Ukraine.

Sur un marché mondial du gaz caractérisé par une surabondance de l'offre, le géant russe, lui-même sanctionné par les Etats-Unis mais pas par l'Union européenne, bataille pour accroître sa part de marché en Europe tout en étant engagé dans un bras de fer avec les autorités d'Ukraine, pays par lequel transitent l'essentiel de ses exportations vers l'UE.

"Beaucoup de nos partenaires traditionnels se positionnent en tant que puissants acteurs régionaux (...) Shell est un acteur mondial. Et avec le développement du marché mondial du gaz (...) nous allons créer un partenariat stratégique mondial", a dit Alexei Miller.

  Suite...

 
Dans une interview à Reuters, Alexei Miller, directeur général de Gazprom, explique que le géant du gaz russe est en train de nouer une alliance stratégique mondiale avec Royal Dutch Shell qui comportera des échanges d'actifs et lui permettra d'accéder à de nouveaux marchés. /Photo prise le 2 juin 2015/REUTERS/Benoît Tessier