La Grèce ne proposera rien de nouveau à l'Eurogroupe

mardi 16 juin 2015 09h03
 

BERLIN (Reuters) - Le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, ne prévoit pas de soumettre de nouvelles propositions à ses homologues de la zone euro lors de la réunion de l'Eurogroupe jeudi, a-t-il déclaré au journal allemand Bild dans une interview publiée mardi.

Les discussions conduites au cours du week-end par la Commission européenne pour tenter de trouver un compromis entre la Grèce et ses créanciers se sont soldées par un échec et l'exécutif européen a transmis le dossier à l'Eurogroupe.

Les créanciers jugent que les propositions avancées jusqu'ici par la Grèce sont insuffisantes pour redresser ses comptes publics d'une manière telle qu'ils puissent continuer à lui verser de l'argent.

Prié de dire s'il allait présenter une liste de réformes jeudi à l'Eurogroupe, Yanis Varoufakis répond dans Bild : "Non, parce que l'Eurogroupe n'est pas le lieu approprié pour présenter des propositions qui n'ont pas été discutées et négociées auparavant à un niveau subalterne."

L'équipe de négociateurs grecs est néanmoins "disponible à tout moment" pour tenter de parvenir à une solution, ajoute-t-il, en invitant les trois institutions représentant les créanciers de la Grèce (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) à revenir à la table des pourparlers "avec un mandat clair et robuste".

Yanis Varoufakis réitère son appel à la chancelière allemande Angela Merkel pour qu'elle délivre à la Grèce un "discours d'espoir" sur la fin de l'exigence d'austérité, identique à celui présenté à l'Allemagne à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

(Michael Nienaber, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, ne prévoit pas de soumettre de nouvelles propositions à ses homologues de la zone euro lors de la réunion de l'Eurogroupe jeudi /Photo prise le 11 juin 2015/REUTERS/Alkis Konstantinidis