Le PIB du Japon révisé en forte hausse à 3,9% au 1er trimestre

lundi 8 juin 2015 12h10
 

par Tetsushi Kajimoto et Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - L'économie japonaise a connu une croissance nettement plus forte que prévu au premier trimestre, portée par une reprise de l'investissement, illustrant l'accélération de la reprise de la troisième économie mondiale après sa récession l'an dernier.

La croissance nippone de janvier à mars a été revue en forte hausse, avec un produit intérieur brut (PIB) en progression de 3,9% en rythme annualisé, contre une première estimation de 2,4%, selon des données officielles publiées lundi.

Les économistes interrogés avaient anticipé une révision à la hausse nettement moins marquée du PIB annualisé pour la période janvier-mars, avec un consensus qui était à +2,7%.

"C'est un chiffre plutôt positif et il montre que le rythme de la reprise s'accélère", dit Takeshi Minami, économiste en chef du Norinchukin Research Institute.

"Le secteur non-manufacturier accroît ses dépenses dans l'attente d'un redressement de la consommation privée, ce qui devrait jouer un rôle clé dans la relance de la croissance."

D'un trimestre sur l'autre, la croissance du PIB japonais sur les trois premiers mois de l'année est désormais de 1,0%, contre +0,6% en première estimation et un consensus des économistes interrogés par Reuters de 0,7%.

La forte révision en hausse du PIB s'explique surtout par celle de la contribution des dépenses d'investissement, dont la progression est désormais vue à 2,7% contre +0,4% en première estimation et +2,3% attendu par les économistes.

Avec la faiblesse du yen, un certain nombre d'entreprises, comme Panasonic ou Canon, rapatrient une partie de leur production qui se faisait en Chine ou ailleurs.   Suite...

 
Site en construction à Tokyo. La croissance de l'économie japonaise du premier trimestre a été révisée en forte hausse, avec un produit intérieur brut (PIB) qui a progressé de 3,9% en rythme annualisé sur la période contre une première estimation de 2,4%, selon des données officielles publiées lundi. /Photo prise le 1er juin 2015/REUTERS/Thomas Peter