L'OCDE abaisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2015

mercredi 3 juin 2015 11h55
 

par Yann Le Guernigou et Brian Love

PARIS (Reuters) - L'OCDE a revu en baisse ses prévisions de croissance de l'économie mondiale pour 2015 mais s'attend à ce que la baisse des prix du pétrole lui permette de revenir d'ici fin 2016 près de ses niveaux d'avant la crise, même si l'organisation s'inquiète de la faiblesse de l'investissement.

L'Organisation de coopération et de développement économiques juge que la croissance sera également portée par le maintien de politiques monétaires ultra-accommodantes dans plusieurs économies avancées et, dans certains pays, par le renchérissement du dollar depuis le deuxième semestre 2014.

Pour ces raisons, la répartition géographique de la croissance mondiale sera différente de celle observée durant la période récente, avec une demande plus forte émanant de l'Europe, du Japon et de certaines économies émergentes.

En attendant, le début d'année difficile aux Etats-Unis et le ralentissement plus marqué qu'anticipé jusqu'ici de quelques grands émergents ont conduit l'OCDE à ramener à 3,1% sa prévision de croissance mondiale 2015, contre 3,7% dans ses précédentes perspectives semestrielles, en novembre.

Sa prévision pour 2016 évolue peu, à 3,8% au lieu de 3,9%.

L'organisation ne prévoit plus que 2,0% de croissance cette année aux Etats-Unis, dont l'économie s'est contractée de 0,7% au premier trimestre, contre 3,1% précédemment, avant une accélération à 2,8% l'an prochain.

Elle escompte aussi un ralentissement un peu plus marqué de l'économie chinoise, dont la croissance tomberait de 7,4% en 2014 à 6,8% en 2015 puis 6,7% en 2016, soit 0,2 point de moins que prévu auparavant.

Mais elle ne change quasiment rien à ses anticipations pour la zone euro (+1,4% en 2015 et +2,1% en 2016), qu'elle avait déjà relevées dans ses prévisions intérimaires publiées en mars.   Suite...

 
LES PRÉVISIONS DE L'OCDE