Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

lundi 1 juin 2015 14h01
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 progresse de 0,45% à 5.030 points à 13h30 après une matinée hésitante alors que l'activité industrielle n'a guère montré de signes d'accélération en mai en Europe et en Asie, faute d'un regain de demande, et que l'incertitude demeure sur le dossier grec à l'approche du 5 juin, date d'échéance d'un remboursement au FMI.

* Les PHARMACEUTIQUES (+1,5%) signent la plus forte hausse sectorielle en Europe alors que se tient le Congrès annuel de l'ASCO (American Society of Clinical Oncology), depuis samedi et jusqu'à mardi à Chicago, l'immuno-oncologie étant, selon des analystes, en passe de bouleverser le traitement du cancer.

SANOFI (+2,2%) est en tête du CAC 40. Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours de 85 à 90 euros, en maintenant son conseil de conserver la valeur, dans l'attente des effets qu'aura sur l'antidiabétique Lantus, dont le brevet expire cette année, le lancement attendu d'une copie (Abasaglar) par Eli Lilly. Le broker se dit en outre optimiste sur le lancement d'ici à la fin de l'année du nouvel anticholestérol de Sanofi, Praluent.

* TRANSGENE, qui a présenté devant l'ASCO de nouveaux résultats positifs d'études de phase 2 de son produit d'immunothérapie TG4010 dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules, prend 4,2%.

* GENTICEL fait un bond de 8,4%, en tête des hausses de l'indice CAC Mid & Small, après avoir annoncé des résultats positifs pour son candidat vaccin GTL002 contre des virus susceptibles de provoquer des cancers du col de l'utérus.

* VINCI prend 2%. UBS réitère son conseil d'achat sur la valeur et porte son objectif de cours de 56 à 62 euros.

  Suite...

 
Sanofi (+2,2%) est en tête du CAC 40 (+0,45%) lundi vers 13h30. Les valeurs pharmaceutiques (+1,5%) signent la plus forte hausse sectorielle en Europe alors que se tient le Congrès annuel de l'ASCO (American Society of Clinical Oncology), depuis samedi et jusqu'à mardi à Chicago, l'immuno-oncologie étant, selon des analystes, en passe de bouleverser le traitement du cancer. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann