Airbus conteste le plan de restructuration de Skymark

mercredi 27 mai 2015 13h02
 

par Maki Shiraki

TOKYO (Reuters) - Airbus Group s'oppose à la participation de la compagnie japonaise ANA Holdings au plan de restructuration de Skymark Airlines, compagnie en faillite dont l'avionneur est l'un des principaux créanciers, a-t-on appris mercredi auprès de deux sources proches du dossier.

Le plan devait être soumis avant le 29 mai à un tribunal de Tokyo mais Airbus a demandé un report, ont précisé les sources en demandant à ne pas être identifiées.

Airbus n'a pas souhaité s'exprimer et ANA s'est également abstenu de tout commentaire.

Selon des sources, le principal créancier de Skymark, le loueur d'avions Intrepid Aviation, s'oppose également au plan de restructuration de la dette qui prévoit qu'ANA prenne une participation de 16,5% dans la compagnie à bas coûts.

Airbus et Intrepid détiennent à eux deux plus de la moitié de la dette de 300 milliards de yens (2,75 milliards d'euros) de Skymark, soit assez pour bloquer le plan.

ANA, le premier transporteur aérien au Japon, soutient Skymark avec l'idée de reprendre certains de ses précieux créneaux d'atterrissage à l'aéroport de Tokyo-Haneda mais a des relations difficiles avec Intrepid après avoir renoncé à louer jusqu'à sept appareils, selon les sources.

ANA contrôle déjà la moitié des créneaux d'atterrissage à Haneda et l'accès à ceux de Skymark lui permettrait de conforter son avance sur la deuxième compagnie aérienne japonaise, Japan Airlines.

Selon une des sources, Airbus, en s'opposant à la mouture actuelle du plan de restructuration de Skymark, cherche en fait à faire pression sur ANA pour qu'elle lui commande des avions.   Suite...

 
Airbus Group s'oppose à la participation de la compagnie japonaise ANA Holdings au plan de restructuration de Skymark Airlines, compagnie en faillite dont l'avionneur est l'un des principaux créanciers. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai