Deutsche Bank mise sur Anshu Jain pour rassurer le marché

jeudi 21 mai 2015 21h54
 

par Thomas Atkins et Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a renforcé les pouvoirs de l'un de ses co-présidents du directoire, Anshu Jain, et réduit ceux de l'autre, Jürgen Fitschen, dans le cadre d'une refonte de l'équipe dirigeante qui vise à améliorer les performances et apaiser la colère des actionnaires.

Ces changements, décidés mercredi soir par le conseil de surveillance, ont notamment pour effet de confier à Anshu Jain, Indien d'origine, la responsabilité de la réorganisation du groupe et du plan d'économies de 4,7 milliards d'euros.

L'Allemand Jürgen Fitschen, lui, se voit retirer la responsabilité des cessions d'actifs. Parallèlement, le directeur des activités de banque de détail, un haut responsable des activités asiatiques et le responsable de la branche britannique s'apprêtent à quitter le groupe.

Ces changements à la tête de la première banque allemande ont été dévoilés quelques heures seulement avant l'assemblée générale annuelle, l'occasion pour les actionnaires de demander des comptes aux dirigeants sur la stratégie et la rentabilité.

"Nous n'avons pas assuré, pour l'instant, le retour sur investissement que vous attendiez et méritiez", a déclaré Jürgen Fitschen au tout début de l'AG. "Nous vous demandons de nous maintenir votre soutien."

Les actionnaires ont répondu à sa demande mais, avec seulement 61% des suffrages contre environ 89% l'an passé, ce vote peut être interprété comme un cinglant avertissement adressé aux deux dirigeants.

Deutsche Bank a de fait pris du retard sur ses grands concurrents internationaux ces dernières années et la décision du duo Jain-Fitschen de maintenir le modèle de banque universelle malgré l'impact de la crise financière est aujourd'hui remis en question par certains investisseurs.

Le groupe a ainsi annoncé plus tard que ses rivaux des cessions d'actifs destinées à améliorer sa rentabilité et à renforcer son bilan.   Suite...

 
Deutsche Bank a renforcé les pouvoirs de l'un de ses co-présidents du directoire, Anshu Jain (à gauche), et réduit ceux de l'autre, Jürgen Fitschen (à droite), dans le cadre d'une refonte de l'équipe dirigeante qui vise à améliorer les performances et apaiser la colère des actionnaires. /Photo prise le 21 mai 2015/REUTERS/Kai Pfaffenbach