Wall Street finit sur une note stable

mercredi 13 mai 2015 22h59
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note stable mercredi, une série d'indicateurs décevants et un nouveau courant de ventes sur le marché obligataire ayant contrecarré l'impact positif d'un cortège d'opérations de fusions et acquisitions.

L'indice Dow Jones a cédé 7,74 points, soit 0,04%, à 18.060,49 points. Le S&P-500, plus large, a également terminé sur une note étale, en baisse de 0,64 point (-0,03%) à 2.098,48 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 5,50 points (+0,11%) à 4.981,69 points.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont stagné en avril, les ménages ayant réduit entre autres leurs achats de voitures ou d'électroménager, alors que les économistes sondés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,2%.

Les investisseurs ont également pris connaissance une heure avant l'ouverture d'une baisse des prix à l'importation en avril, le dixième recul mensuel consécutif, alors que le consensus s'établissait à +0,3%.

Ces données tendent à indiquer que l'économie américaine peine à rebondir avec suffisamment de vigueur pour inciter la Réserve fédérale à relever ses taux directeurs avant septembre.

La croissance américaine a ralenti au premier trimestre en raison de la hausse du dollar, d'un hiver particulièrement rigoureux et de la chute des cours du pétrole depuis juin.

"Nous constatons que la faiblesse du premier trimestre se prolonge au deuxième mais je n'ai pas d'inquiétude en ce qui concerne les dépenses de consommation aux Etats-Unis cette année", commente Jeremy Zirin, responsable de la stratégie d'investissement chez UBS Wealth Management.

"Le marché continue à digérer les pertes subies sur le marché obligataire et cherche à en comprendre les causes et à voir si la tendance devrait ou non se poursuivre", ajoute-t-il.

Les rendements des obligations souveraines ont encore grimpé à la suite d'une adjudication du Trésor américain de 24 milliards de dollars de titres à 10 ans qui a attiré une demande soutenue grâce au récent rebond des rendements. Le rendement des titres à 30 ans est passé de 2,60% il y a deux semaines à 3,07% mercredi en fin de journée.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS