May 12, 2015 / 10:19 AM / 2 years ago

L'inflexion positive de la croissance se confirme en zone euro

2 MINUTES DE LECTURE

La dynamique de la croissance reste globalement stable dans le monde mais les signes d'inflexion positive en zone euro se renforcent, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L'indicateur composite avancé pour la zone euro, stable à 100,7, témoigne d'une inflexion positive. Il traduit des perspectives en amélioration pour la France (+0,2, à 100,8) et l'Italie (+0,1, à 101,0), alors l'Allemagne (stable à 99,8) marque le pas. /Photo d'archives/Dado Ruvic

PARIS (Reuters) - La dynamique de la croissance reste globalement stable dans le monde mais les signes d'inflexion positive en zone euro se renforcent, a indiqué mardi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité, montrent à l'inverse des signes d'infléchissement de croissance aux Etats-Unis, qui "pourraient être liés à des facteurs temporaires", indique l'organisation.

Ils continuent aussi de signaler un infléchissement de croissance en Chine, Russie et Brésil.

L'indicateur global pour la zone OCDE est ressorti à 100,1 en mars, en baisse de 0,1 point, signalant une dynamique de croissance stable. Le seuil de 100 correspond à la tendance à long terme de l'activité économique.

L'indicateur pour les seuls pays du G7 recule de même de 0,1 point, à 99,9, indiquant un infléchissement de la dynamique de croissance.

Cette dégradation est due pour l'essentiel aux Etats-Unis (-0,2 point, à 99,6).

L'indicateur pour la zone euro, stable à 100,7, témoigne d'une inflexion positive, souligne l'OCDE. Il traduit des perspectives en amélioration pour la France (+0,2, à 100,8) et l'Italie (+0,1, à 101,0), alors l'Allemagne (stable à 99,8) marque le pas.

La Grande-Bretagne (-0,1, à 100,0) connaît aussi une dynamique de croissance stable, de même que le Japon (+0,1, à 100,0).

La situation est différente chez les grands émergents, avec un infléchissement des perspectives de croissance toujours constaté en Chine (-0,2, à 97,9), au Brésil (-0,1, à 99,2) et en Russie (+0,2, à 99,3). L'Inde (+0,1, à 99,3) est en position un peu plus favorable.

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below