Net regain d'optimisme sur l'investissement industriel en France

mercredi 6 mai 2015 11h23
 

PARIS (Reuters) - Les industriels français ont revu en nette hausse leurs prévisions d'investissements pour 2015, ce qui devrait permettre de consolider la reprise encore timide de l'économie.

L'enquête trimestrielle de l'Insee sur les investissements dans l'industrie publiée mercredi fait apparaître que cette hausse interviendrait surtout sur le second semestre et serait motivée plus par la modernisation ou le renouvellement d'équipements que par des extensions de capacités de production.

Les chefs d'entreprise de l'industrie manufacturière interrogés par l'institut tablent dorénavant sur une hausse de 7% de leurs investissements cette année, soit quatre points de croissance de plus que dans la précédente enquête publiée début février.

Elle ferait suite à une progression toujours estimée à 2% en 2014 et serait, si elle est confirmée dans les faits, la plus forte depuis le rebond de 12% intervenu en 2011 après l'effondrement constaté au plus fort de la crise en 2009.

"C'est un moteur durable de la reprise qui est en train de s'allumer", a commenté le ministre des Finances Michel Sapin dans une déclaration. "C'est la cohérence et la continuité de notre politique qui permettra de le confirmer", a-t-il ajouté.

Historiquement, l'investissement n'a jamais été un moteur dans les phases de reprise économique en France.

Le gouvernement a annoncé début avril une aide de 2,5 milliards d'euros pour inciter les entreprises à augmenter sans attendre leurs dépenses d'équipement, sous la forme d'un dispositif de "suramortissement".

Même s'il en attend un impact sur la croissance et, à terme, l'emploi, il s'en tient pour l'instant à son scénario de hausse de 1% du PIB 2015. La Commission européenne vient de relever sa prévision pour la France à 1,1% cette année, un niveau également anticipé par le FMI.

L'investissement dans l'industrie représente environ un quart de l'investissement productif en France.   Suite...

 
L'INVESTISSEMENT DANS L'INDUSTRIE EN FRANCE