Puma réduit son objectif annuel en raison du dollar

mercredi 6 mai 2015 11h27
 

par Emma Thomasson

BERLIN (Reuters) - Puma a revu en baisse son objectif de bénéfice annuel mercredi, la fermeté du dollar ayant affecté ses comptes du premier trimestre et supplanté dans l'esprit des investisseurs les fortes ventes de chaussures de sport à la suite du lancement d'un nouveau modèle parrainé par le sprinter Usain Bolt.

L'équipementier sportif allemand, filiale de Kering, a avancé de deux jours la publication de ses comptes trimestriels en prévision de son assemblée générale annuelle tenue dans le courant de la journée.

Il a dit que son bénéfice net avait chuté de 30% à 24,8 millions d'euros au premier trimestre, sur un chiffre d'affaires de 821,4 millions d'euros, en hausse de 13%.

L'action Puma perdait 2,6% à 176,5 euros en matinée en Bourse de Francfort, alors que l'indice des petites capitalisations était inchangé.

Puma, distancé dans son segment d'activité par Nike et Adidas, fait fabriquer la grande majorité de ses produits en Asie et les règle en dollars, alors qu'il réalise une grande partie de ses ventes dans des devises qui ont fléchi face au billet vert, ce qui a eu pour effet de rogner ses marges.

Conséquence d'effets de change défavorables, il anticipe dorénavant une marge brute en baisse d'un point à un point et demi par rapport aux 46,6% de l'an passé. Il prévoyait jusqu'alors une légère hausse de cette marge.

Au premier trimestre, la marge brute a été de 46,9% contre 48,5% un an auparavant, en raison de la hausse du dollar contre le rouble, la livre turque et les grandes monnaies d'Amérique latine.

Il projette aussi un bénéfice d'exploitation annuel de 80 à 100 millions d'euros, contre 128 millions dégagés en 2014, et continue de prévoir une croissance du chiffre d'affaires annuel ajusté des effets de change de l'ordre de 5% après une croissance de 3,3% en 2014.   Suite...

 
L'équipementier sportif allemand Puma, filiale de Kering, a revu en baisse son objectif de bénéfice annuel mercredi, la fermeté du dollar ayant affecté ses comptes du premier trimestre et supplanté dans l'esprit des investisseurs les fortes ventes de chaussures de sport à la suite du lancement d'un nouveau modèle parrainé par le sprinter Usain Bolt. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle