5 mai 2015 / 16:28 / il y a 2 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse, pénalisée par le regain d'incertitudes entourant le dossier grec ainsi que par le déficit commercial américain ressorti en mars à son niveau le plus élevé depuis près de six ans et demi.

L'indice CAC 40 a clôturé sous les 5.000 points, à 4.974,07 points, en repli de 2,12%.

* Les BANQUES de la ZONE EURO ont abandonné 2,77% dans le sillage des établissements grecs (-9,65%). BNP PARIBAS a cédé 3,01% à 55,04 euros, CRÉDIT AGRICOLE 3,01% à 13,545 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,24% à 44,765 euros.

* De nombreux titres offrant un profil plus DÉFENSIF ou des valeurs de RENDEMENT ont pâti de leurs niveaux de valorisation jugés désormais élevés, ainsi que d'une hausse des taux d'intérêt dans le cas des valeurs de rendement, souligne un gérant parisien.

ORANGE, qui offre un rendement du dividende de 4,03%, a perdu 4,66% à 14,205 euros, VEOLIA ENVIRONNEMENT (rendement de 3,58%) a baissé de 3,55% à 18,18 euros et UNIBAIL RODAMCO (rendement de 3,85%) a lâché 3,49% à 240,40 euros, plus fortes baisses du CAC 40. ESSILOR a perdu 3,04% à 106,95 euros et PERNOD RICARD 2,76% à 110,85 euros.

* LVMH a lâché 3,04% à 154,65 euros. Un stratégiste juge limité le potentiel de hausse du groupe de luxe en Bourse, considérant que l'amélioration attendue des résultats est déjà intégrée dans les cours actuels.

* En revanche, les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont gagné du terrain dans le sillage des cours du pétrole (+2,38% pour le baril de Brent vers 18h) et des métaux (+1,14% pour le cuivre) sur fond d'optimisme accru sur l'économie mondiale, et plus particulièrement européenne.

TECHNIP (+2,3% à 64,04 euros) et ARCELORMITTAL (+0,25% à 9,684 euros) ont signé les deux seules progressions du CAC 40 pendant que VALLOUREC a pris 1,88% à 21,64 euros et MAUREL & PROM 0,23% à 8,319 euros.

* GTT (+2,69% à 54,90 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur testant sa moyenne mobile à 50 jours (55,609 euros) à la faveur d'un rebond sur un support technique à 53 euros touché jeudi dernier.

* ADP (+0,81% à 112,25 euros) a dépassé son objectif de chiffre d'affaires par passager au premier trimestre, porté par l'ouverture de nouvelles boutiques et la dépréciation de l'euro.

* SUEZ ENVIRONNEMENT (-5,04% à 17,885 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Morgan Stanley a abaissé son conseil sur la valeur de "surpondérer" à "pondération en ligne". [RECO/FR]

* SEB (-4,71% à 82,16 euros) s'est reposée sur un support technique vers 82 euros après le plus haut historique inscrit à 87,66 euros la semaine dernière à la suite de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

* OL GROUP a fini en baisse de 9,68% à 5,69 euros signant ainsi le recul le plus marqué de l'indice CAC Mid & Small après l'annonce d'un projet d'augmentation de capital.

* CARMAT a été suspendue de cotation à sa demande au lendemain de l'annonce de la mort du deuxième patient greffé avec le coeur artificiel conçu par la société.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below