L'industrie a été à la peine en avril au Japon

vendredi 1 mai 2015 09h31
 

TOKYO (Reuters) - L'activité manufacturière s'est contractée en avril au Japon, pour la première fois depuis près d'un an, ce qui tendrait à montrer que l'économie nippone a du mal à passer à la vitesse supérieure en dépit des mesures de soutien inspirées par le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe.

L'indice des directeurs d'achats (PMI) Markit/JMMA est ressorti à 49,9 en avril en version définitive contre 49,7 en première estimation et 50,3 en mars.

Il est ainsi tombé au-dessous du seuil de 50, qui distingue la croissance de la contraction de l'activité économique, pour la première fois depuis mai 2014.

La composante des commandes nouvelles a fléchi à 48,8 contre 48,5 en estimation "flash" et 49,4 en mars, tandis que celle de la production a reculé à 49,3 contre 49,7 en estimation flash, soit la première contraction en neuf mois.

Celle des nouvelles commandes à l'exportation se tasse à 50,3 contre 51,0 en première estimation et 52,0 en mars.

Les industriels japonais pensent que la production aura augmenté de 2,1% en avril et diminuera de 0,3% en mai.

(Stanley White, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
Usine dans la préfecture de Shiga, dans l'ouest du Japon. L'activité manufacturière s'est contractée en avril au Japon, pour la première fois depuis près d'un an, ce qui tendrait à montrer que l'économie nippone a du mal à passer à la vitesse supérieure en dépit des mesures de soutien inspirées par le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe. /Photo prise le 30 mars 2015/REUTERS/Yuya Shino