Perspectives incertaines pour Air France-KLM en 2015

jeudi 30 avril 2015 12h02
 

par Cyril Altmeyer et Victoria Bryan

PARIS (Reuters) - Air France-KLM a annoncé jeudi viser une réduction de dette plus marquée que prévu d'ici la fin de l'année mais s'est gardé de toute prévision précise pour ses résultats annuels.

Le numéro deux européen du transport aérien derrière la compagnie allemande Lufthansa souligne que la quasi-intégralité des gains attendue sur sa facture de carburant pourrait être effacée par la pression sur ses recettes unitaires et des effets de change négatifs.

"La faiblesse de l'euro est clairement un problème", observe un analyste en poste à Londres conseillant de vendre le titre pour le moment.

L'action cède 3,64% à 7,853 euros vers 10h40, contre un recul de 0,3% au même instant pour le SBF 120.

"Il y a du potentiel sur le titre mais j'ai des doutes sur le redressement de la société à cause des syndicats", ajoute l'analyste.

Air France, qui a déjà supprimé 8.000 emplois en trois ans, négocie avec les syndicats un nouveau plan de réduction de 800 postes au sol et chez les hôtesses et stewards, ainsi que des mesures de modération salariale.

Les discussions sur l'amélioration de la productivité devraient se poursuivre jusqu'à septembre ou octobre, a déclaré le directeur financier Pierre-François Riolacci.

"Nous ne nous attendons pas à ce que ce soit facile", a-t-il observé lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.   Suite...

 
Air France-KLM a annoncé jeudi viser une réduction de dette plus marquée que prévu d'ici la fin de l'année mais s'est gardé de toute prévision précise pour ses résultats annuels. La compagnie aérienne a ramené sa perte d'exploitation à 417 millions d'euros au premier trimestre contre 445 millions un an plus tôt et son chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 1,8% à 5,7 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen