April 28, 2015 / 12:07 PM / 2 years ago

Bristol-Myers Squibb publie des résultats meilleurs que prévu

3 MINUTES DE LECTURE

Bristol-Myers Squibb a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à un programme de réduction des coûts et à une estimation revue en hausse des redevances dues au laboratoire sur les ventes de son traitement de la schizophrénie Abilify. /Photo d'archives/REUTER/Jacky Naegelen

(Reuters) - Bristol-Myers Squibb (BMS) a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à un programme de réduction des coûts et à une estimation revue en hausse des redevances dues au laboratoire sur les ventes de son traitement de la schizophrénie Abilify.

Le laboratoire américain a relevé de cinq cents la partie basse de sa prévision de bénéfice annuel, à 1,60 dollar par action, tout en confirmant la partie haute, à 1,70 dollar par action.

Le groupe pharmaceutique a fait état d'un bénéfice de 1,19 milliard de dollars, soit 71 cents par action, au premier trimestre contre 937 millions (56 cents) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 71 cents, largement supérieur aux 51 cents du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Une baisse des dépenses commerciales et publicitaires a également contribué à bonifier le résultat.

Le chiffre d'affaires a progressé de 6% à 4,04 milliards de dollars, soit 200 millions de plus que le consensus. La hausse aurait été de 13% sans le coup de frein donné par la hausse du dollar.

L'action perd malgré tout 1,8% à 63,99 dollars en matinée à Wall Street, où le Dow Jones cède 0,4% dans le même temps.

Les ventes d'Abilify ont augmenté de 3% à 554 millions de dollars mais elles auraient été bien plus faibles sans une revalorisation des redevances que BMS perçoit de son associé, le japonais Otsuka Holdings.

Suivant un accord commercial de longue date qui a pris fin le 20 avril, BMS avait enregistré l'an passé des ventes d'Abilify conformes à un taux de redevance estimé de 33%. Mais pour le premier trimestre 2015, le chiffre d'affaires est conforme à un taux de redevance réel de 50%.

Pour assurer la croissance à venir de ses résultats, le laboratoire compte beaucoup sur l'immuno-oncologie, une approche innovante qui traite les cancers en incitant le système immunitaire du malade à combattre lui-même les cellules cancéreuses. BMS est leader de ce segment avec son concurrent Merck & Co.

Dans ledit segment, BMS a mis au point le Yervoy, un traitement du mélanome dont le CA a augmenté de 20% à 325 millions de dollars durant le trimestre. L'Opdivo, récemment homologué pour le traitement du mélanome avancé et d'une forme de cancer du poumon, a réalisé 40 millions de dollars de CA mais son potentiel serait de plusieurs milliards de dollars annuels.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below