April 23, 2015 / 5:54 AM / 2 years ago

Le CA de BioMérieux en hausse de 8,7% au 1er trimestre

2 MINUTES DE LECTURE

BioMérieux a confirmé jeudi ses objectifs annuels de ventes après un chiffre d'affaires en croissance organique de 8,7% au premier trimestre grâce à la bonne orientation de son activité en Amérique du Nord. /Photo d'archives/Danish Siddiqui

PARIS (Reuters) - BioMérieux a publié jeudi un chiffre d'affaires en progression sensible au premier trimestre, dopé par des effets de change positifs et par le dynamisme de l'Amérique du Nord qui compense la progression modérée des pays émergents.

Au total, les ventes trimestrielles du spécialiste du diagnostic in vitro se sont élevées à 448 millions d'euros, en augmentation de 20,8% en données publiées et de 8,7% à changes et périmètre constants.

Cette croissance organique sur les trois premiers mois de l'année est supérieure à l'objectif de 4,5% à 6,5% que se fixe toujours BioMérieux pour la totalité de l'exercice en cours.

En Amérique du Nord, les ventes trimestrielles se sont améliorées de 21% à la faveur de la sévérité de l’épidémie de grippe saisonnière et au retour à une production "satisfaisante" de l'usine de Durham, aux Etats-Unis, explique BioMérieux dans un communiqué.

Dans cette zone géographique, le groupe tire aussi parti du quasi-doublement des ventes de FilmArray, les tests pour les maladies gastro-intestinales de BioFire, sa filiale américaine spécialisée en biologie moléculaire.

Dans les pays émergents, qui ont représenté 23% du chiffre d'affaires, les ventes trimestrielles sont en hausse de 7%, un rythme "temporairement plus modéré du fait du lent retour à la normale des opérations commerciales en Chine", souligne BioMérieux.

L'action BioMérieux a clôturé mercredi à 92,22 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 3,6 milliards d'euros. Elle a progressé de 7,56% depuis le début de l'année après un gain de 12,42% l'an dernier.

Les craintes d'un nouvel impact négatif de l'intégration de BioFire sur la rentabilité de BioMérieux en 2015 freine la progression du titre en Bourse.

Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below