L'Europe promise aux meilleurs résultats d'entreprises en 4 ans

lundi 20 avril 2015 12h20
 

par Francesco Canepa

LONDRES (Reuters) - Les sociétés européennes cotées se préparent à leur meilleure saison de résultats en quatre ans et devraient afficher des comptes bien meilleurs que ceux des entreprises américaines, grâce à la faiblesse de l'euro et à l'amélioration de la conjoncture économique.

Les profits des entreprises composant l'indice paneuropéen Stoxx 600 devraient avoir progressé de 19,6% au premier trimestre par rapport à la période correspondante de l'an dernier si l'on exclut le secteur de l'énergie, dont les résultats auront sans doute été amputés de moitié par la chute des cours du pétrole, montrent les données de StarMine.

Si ces attentes sont confirmées, il s'agira de la plus forte croissance des bénéfices enregistrée depuis le premier trimestre 2011. Aux Etats-Unis, la hausse des profits, hors énergie là aussi, devrait être de 5,4% seulement.

Pour les investisseurs, la croissance des bénéfices est jugée cruciale à la fois pour soutenir la confiance dans le début de reprise en Europe, pour valider la stratégie de soutien massif de la Banque centrale européenne (BCE) mais aussi pour apaiser les inquiétudes suscitées par l'envolée des valorisations.

Les entreprises du Stoxx 600 se traitent actuellement sur la base de 18 fois les bénéfices des douze derniers mois, le multiple le plus élevé depuis onze ans, selon Datastream. Mais ce ratio diminuera si les bénéfices progressent plus vite que les cours.

"Le marché n'est pas surévalué si les bénéfices (...) s'améliorent et il semble bien que ce sera le cas", dit Dennis Jose, responsable de la stratégie actions européennes de Barclays.

Les premières publications de chiffres d'affaires sont encourageantes puisque Nestlé, Unilever et Danone ont fait état la semaine dernière de ventes supérieures aux attentes sur les trois premiers mois de l'année.

Les attentes en terme de bénéfices pour l'avenir ont elles aussi commencé à se redresser : les révisions à la hausse des estimations d'analyses pour les douze prochains mois ont été plus nombreuses que les révisions à la baisse pour la première fois depuis quatre ans, montrent les chiffres de Datastream.   Suite...

 
Station de métro du quartier des affaires de Canary Wharf à Londres. Les sociétés européennes cotées se préparent à leur meilleure saison de résultats en quatre ans et devraient afficher des comptes bien meilleurs que ceux des entreprises américaines, grâce à la faiblesse de l'euro et à l'amélioration de la conjoncture économique. /Photo d'archives/REUTERS/Eddie Keogh