Vinci confirme ses objectifs malgré la dégradation du BTP

mardi 14 avril 2015 15h17
 

par Gilles Guillaume et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Vinci a confirmé mardi ses principaux objectifs 2015 malgré une baisse de l'activité plus forte que prévu dans la construction en France, que le groupe de BTP et de concessions compte compenser grâce à des acquisitions à l'international.

Vinci a maintenu lors de son assemblée générale annuelle sa prévision d'une légère baisse de son chiffre d'affaires cette année et d'un résultat net hors exceptionnels "de même niveau" qu'en 2014.

Il a en revanche indiqué que la baisse de l'activité 'contracting' en France - construction, routes et énergie - devrait être cette année plus proche de 10% que de 5%, soit le bas de la fourchette communiquée en tout début d'année.

"Nous vivons une période difficile, mais nous devrions peut-être fin 2015 stabiliser la courbe des prises de commandes, ce qui serait anticipateur d'une stabilisation de l'activité après quelques mois", a précisé Xavier Huillard, PDG du groupe.

"Cette faiblesse du marché français sera partiellement compensée par le développement de nos activité hors de France, et en particulier nos développements de croissance externe, en particulier chez Vinci Energie", a-t-il ajouté.

L'énergie, où le groupe voit de nombreuses opportunités de consolidation à travers le monde - comme au Brésil où il vient de réaliser une acquisition - devrait à terme devenir le principal pôle de la branche 'contracting' et en peser 40%, contre 28% en 2014 et 31% attendus en 2015.

DÉBUT D'ANNÉE "ENCOURAGEANT" SUR LES AUTOROUTES   Suite...

 
Xavier Huillard, PDG de Vinci. Le groupe de BTP et de concessions confirme ses principaux objectifs 2015 malgré une baisse de l'activité plus forte que prévu dans la construction en France. /Photo prise le 5 février 2015/REUTERS/Charles Platiau