L'Iran rejoint l'AIIB comme membre fondateur

mercredi 8 avril 2015 07h25
 

PEKIN (Reuters) - L'Iran a été accepté comme membre fondateur de la nouvelle Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB) lancée par la Chine, a rapporté mardi l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Cette décision a été prise par les membres fondateurs existants, dont la Chine, la Grande-Bretagne, la France, l'Inde et l'Italie.

Les Emirats arabes unis ont également été acceptés, poursuit l'agence.

Les Etats-Unis voient d'un mauvais oeil l'ombre que l'AIIB pourrait faire à la Banque mondiale, traditionnellement dirigée par un Américain et à la Banque asiatique de développement (BAD), qui a toujours un Japonais à sa tête.

(Ben Blanchard, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

 
Le ministre chinois des Finances Lou Jiwei à la tribune lors de la cérémonie de lancement de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB)  à Pékin.  L'Iran a été accepté comme membre fondateur de la nouvelle AIIB lancée par la Chine, selon Chine nouvelle. Cette décision a été prise par les membres fondateurs existants, dont la Chine, la Grande-Bretagne, la France, l'Inde et l'Italie. /Photo prise le 24 octobre 2014/REUTERS/Takaki Yajima/Pool