Créations d'emploi au plus bas depuis fin 2013 aux Etats-Unis

vendredi 3 avril 2015 16h27
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emploi aux Etats-Unis sont tombées en mars à leur plus bas niveau depuis décembre 2013, ce qui renforce l'impression de fragilité de la reprise économique américaine dans un contexte marqué par la vigueur du dollar et pourrait inciter la Réserve fédérale à ne pas précipiter une hausse des taux d'intérêt.

Le nombre de créations d'emploi dans le secteur non-agricole s'est élevé à 126.000 le mois dernier, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail.

C'est quasiment deux fois moins que ce qu'anticipaient les économistes (245.000). Cela met fin à 12 mois consécutifs de créations d'emploi supérieures à 200.000, la plus longue série depuis 1994.

Les chiffres de janvier et février ont en outre été révisés à la baisse, avec au total 69.000 emplois de moins créés au cours des deux premiers mois de l'année.

Les mauvaises conditions climatiques cet hiver, l'appréciation rapide du dollar, la faiblesse de la demande mondiale et un conflit social, désormais réglé, dans les ports de la côte Ouest se sont conjugués pour freiner la croissance aux Etats-Unis au cours du premier trimestre mais cet ensemble de facteurs était jusqu'à présent resté sans conséquence sur l'emploi.

"Il ne fait aucun doute que l'économie reflète les effets négatifs du raffermissement du dollar et de l'effondrement des cours du pétrole. Les bénéfices des entreprises sont sous pression et les embauches sont ajustées en conséquence", a expliqué Jim Baird, responsable de l'investissement chez Plante Moran Financial Advisors.

Les investisseurs n'ont pas pu réagir directement, les marchés étant fermés pour cause de vendredi saint pour les chrétiens, mais les futures sur indices ont reculé à la Bourse de New York, qui devrait donc ouvrir dans le rouge lundi.

La perspective d'un relèvement des taux de la Fed s'est éloignée aux yeux de certains, ce qui a fait reculer le dollar par rapport à l'euro, aux alentours de 1,10 dollar pour un euro, et a stimulé la demande pour les Treasuries.   Suite...

 
Salon pour l'emploi en Californie. Les créations d'emploi (126.000) aux Etats-Unis ont été en mars les plus faibles depuis décembre 2013, la vigueur du dollar et la faiblesse des cours du pétrole semblant peser sur l'activité, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à ne pas précipiter une hausse des taux d'intérêt. /Photo prise le 7 mars 2015/REUTERS/Jonathan Alcorn