L'Insee prévoit un rebond économique, insuffisant pour l'emploi

jeudi 2 avril 2015 22h23
 

par Yann Le Guernigou

PARIS (Reuters) - L'Insee a confirmé jeudi le scénario d'un rebond de l'économie française alimenté par la chute des cours du pétrole et la dépréciation de l'euro, mais d'une ampleur insuffisante à ce stade pour enrayer la progression du chômage.

Si plusieurs clignotants sont repassés au vert après trois années de stagnation, l'institut ne voit dans sa dernière note de conjoncture aucune embellie sur le front de l'investissement des entreprises susceptible d'enrichir cette reprise en emplois.

Le gouvernement, qui doit annoncer des mesures de soutien à l'investissement la semaine prochaine, se trouve néanmoins conforté dans son scénario macroéconomique pour 2015.

L'Insee a revu ainsi en hausse de 0,1 point, à 0,4%, ses anticipations de croissance pour le premier trimestre 2015, et confirmé tabler sur un PIB en hausse de 0,3% pour le deuxième.

Avec une telle évolution, l'économie française afficherait à la fin du premier semestre une croissance de 1,1% en glissement annuel, un niveau qu'elle n'a pas connu depuis 2011.

Et des hausses de l'ordre de 0,2% à 0,3% du PIB suffiraient aux troisième et quatrième trimestres pour atteindre 1,0% de croissance moyenne sur l'ensemble de l'année, comme l'a prévu le gouvernement dans son budget.

"C'est quelque chose qui semble réaliste", a déclaré Vladimir Passeron, chef du département de la conjoncture de l'Insee.

Il faudrait en revanche 0,4% aux deux derniers trimestres pour que le rythme de croissance accélère à 1,5% en fin d'année, le niveau à partir duquel l'économie française crée des emplois, comme l'a appelé de ses voeux le Premier ministre Manuel Valls.   Suite...

 
LES PRÉVISIONS DE L'INSEE POUR 2015