Wall Street regagne prudemment du terrain avant l'emploi US

jeudi 2 avril 2015 23h04
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse jeudi après deux séances de baisse, rassurée par une statistique favorable sur le marché du travail mais la prudence est restée de mise avant les chiffres mensuels de l'emploi qui seront publiés vendredi.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a regagné 65,06 points, soit 0,37%, à 17.763,24 et le S&P-500, plus large, a pris 7,27 points ou 0,35% à 2.066,96.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a avancé plus modestement de 6,71 points (0,14%) à 4.886,94.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont diminué la semaine dernière alors qu'elles étaient attendues en légère hausse, venant souligner la robustesse du marché du travail en dépit du ralentissement de la croissance attestée par d'autres indicateurs.

La statistique a rassuré après la déception causée mercredi par l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé et l'indice ISM manufacturier, relançant ainsi les conjectures sur les chiffres mensuels de l'emploi de vendredi même si le marché, fermé pour le Vendredi Saint, ne pourra y réagir avant lundi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne 245.000 emplois créés en mars, après 295.000 en février, pour un taux de chômage stable à 5,5%.

"On peut dire maintenant que ce serait une surprise si le chiffre est inférieur aux attentes", se hasarde John Carey, gérant chez Pioneer Investment Management à Boston, tout en se gardant bien de prendre des positions à l'avance. "En même temps, un mauvais chiffre laisserait espérer que la Fed ne relève pas ses taux trop vite, donc ce pourrait être positif pour le marché."

La crainte d'un chiffre moins bon qu'attendu a en revanche fait baisser le dollar pour la deuxième journée consécutive alors que les rendements des fonds d'Etat sont repartis à la hausse, à 1,90% pour l'emprunt à 10 ans, après la statistique des inscriptions au chômage.

Le billet vert, par ailleurs objet de prises de bénéfice avant le long week-end, se traitait en fin de journée à 1,0880 pour un euro, en repli de 1,1% sur la séance, tout en conservant un gain de 10% depuis le début de l'année.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS