2 avril 2015 / 20:10 / dans 2 ans

Wall Street regagne prudemment du terrain avant l'emploi US

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse jeudi après deux séances de baisse, rassurée par une statistique favorable sur le marché du travail mais la prudence est restée de mise avant les chiffres mensuels de l‘emploi qui seront publiés vendredi.

L‘indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a regagné 65,06 points, soit 0,37%, à 17.763,24 et le S&P-500, plus large, a pris 7,27 points ou 0,35% à 2.066,96.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a avancé plus modestement de 6,71 points (0,14%) à 4.886,94.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont diminué la semaine dernière alors qu‘elles étaient attendues en légère hausse, venant souligner la robustesse du marché du travail en dépit du ralentissement de la croissance attestée par d‘autres indicateurs.

La statistique a rassuré après la déception causée mercredi par l‘enquête ADP sur l‘emploi dans le secteur privé et l‘indice ISM manufacturier, relançant ainsi les conjectures sur les chiffres mensuels de l‘emploi de vendredi même si le marché, fermé pour le Vendredi Saint, ne pourra y réagir avant lundi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne 245.000 emplois créés en mars, après 295.000 en février, pour un taux de chômage stable à 5,5%.

“On peut dire maintenant que ce serait une surprise si le chiffre est inférieur aux attentes”, se hasarde John Carey, gérant chez Pioneer Investment Management à Boston, tout en se gardant bien de prendre des positions à l‘avance. “En même temps, un mauvais chiffre laisserait espérer que la Fed ne relève pas ses taux trop vite, donc ce pourrait être positif pour le marché.”

La crainte d‘un chiffre moins bon qu‘attendu a en revanche fait baisser le dollar pour la deuxième journée consécutive alors que les rendements des fonds d‘Etat sont repartis à la hausse, à 1,90% pour l‘emprunt à 10 ans, après la statistique des inscriptions au chômage.

Le billet vert, par ailleurs objet de prises de bénéfice avant le long week-end, se traitait en fin de journée à 1,0880 pour un euro, en repli de 1,1% sur la séance, tout en conservant un gain de 10% depuis le début de l‘année.

Depuis 1999, la publication des chiffres de l‘emploi, en principe le premier vendredi du mois, a coïncidé à quatre reprises avec la fermeture de Wall Street pour les fêtes de Pâques, la dernière fois en 2012, selon des données de Bespoke.

CARMAX EN VEDETTE

Sur l‘ensemble de cette semaine écourtée, le Dow Jones et le S&P-500 ont pris 0,3% alors que le Nasdaq a baissé de 0,1%.

Le mouvement de hausse a été général jeudi avec neuf des dix grands indices sectoriels S&P-500 qui ont fini dans le vert, seules les technologiques accusant un petit repli (-0,06%).

Le compartiment de l‘énergie a progressé de 0,17% en dépit d‘une rechute de près de 4% des cours du brut, dans la d‘un retour de l‘Iran sur le marché pétrolier après l‘accord-cadre annoncé à Lausanne sur le programme nucléaire de Téhéran et qui devrait être suivi d‘un règlement définitif d‘ici le 30 juin.

Au sein du Dow Jones, United Technologies s‘est adjugé 1% après le retour aux affaires de Robert Leduc, nommé président de la division d‘hélicoptères Sikorsky alors qu‘il avait pris sa retraite l‘an dernier après 35 ans de bons et loyaux services.

En tête des hausses du S&P-500, le distributeur automobile CarMax a bondi de 9,3% à 74,73 dollars en réaction à des résultats trimestrels meilleurs qu‘attendu.

Le groupe de grands magasins Macy’s s‘est aussi signalé avec un gain de 3,67% sur fond de spéculations sur un éventuel rachat de l‘entreprise familiale Belk, qui possède près de 300 magasins dans le sud des Etats-Unis.

La chaîne de drugstores Rite Aid a pris 2,6% à 8,79 dollars, après un pic de 14 ans de 9,07 dollars, le marché saluant de bons chiffres de ventes pour le mois de mars.

Sur le Nasdaq, le constructeur de voitures électriques Tesla a gagné 1,8% à 191,00 dollars en réaction à une note de recherche de Credit Suisse prédisant une forte demande pour sa Model S en Europe, marché où il a écoulé environ 9.500 modèles en 2014, soit environ 30% de ses ventes totales.

A la baisse, Motorola Solutions a décroché de 6,2% à 62,51. Selon Bloomberg, le fabricant de talkie-walkies et de systèmes de radio n‘a pas trouvé d‘acquéreur après avoir approché sans succès des fonds de capital-investissement et des industriels comme Honeywell ou Tyco.

Quelque 5,8 milliards de titres ont été échangés sur les marchés américains, à comparer à une moyenne de 6,4 milliards sur les cinq séances précédentes, selon BATS Global Markets.

Outre Wall Street, la plupart des places européennes seront fermées vendredi, ainsi que Hong Kong en Asie. Le marché obligataire aura en revanche une séance écourtée lui permettant de réagir aux chiffres de l‘emploi.

Ryan Vlastelica et Caroline Valetkevitch, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below