Wall Street, perplexe face au dollar, reflue légèrement

lundi 23 mars 2015 21h44
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini lundi en légère baisse après les gains enregistrés la semaine dernière, les investisseurs se montrant hésitants face aux fluctuations du dollar et à leurs conséquences sur les différents marchés, en particulier celui du pétrole.

Symbole de cette indécision, l'indice du secteur de l'énergie a perdu 0,18% après avoir dans un premier temps gagné jusqu'à 0,9%. Les cours du pétrole ont pourtant progressé ce lundi, la détente sur le dollar supplantant dans l'esprit des investisseurs les inquiétudes relatives à un excès d'offre.

Les investisseurs sont particulièrement attentifs aux mouvements du dollar, qui s'est fortement apprécié ces derniers mois en raison de la perspective d'un relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale des Etats-Unis dans le courant de l'année. Cette appréciation est telle qu'elle risque de constituer un fardeau pour les résultats de nombreuses entreprises américaines.

Les investisseurs sont désormais à l'affût de tout indice leur permettant d'affiner le calendrier de cette hausse des taux et le sentiment dominant en fin de semaine dernière était qu'elle pourrait être plus tardive et plus lente qu'attendu, ce qui a affaibli le billet vert et favorisé un rebond des marchés actions et des cours du pétrole.

"Le marché ne cesse de faire du va-et-vient ces dernières semaines, pris entre la perspective d'une hausse des taux d'intérêt et son impact sur le dollar et l'impression des investisseurs que l'économie gagne en vigueur", dit Rick Meckler, président de LibertyView Capital Management.

"Le pétrole perturbe les investisseurs", ajoute-t-il. "(Sa baisse) laisse plus d'argent dans la poche des consommateurs mais elle a été si brusque qu'elle crée des problèmes pour une grande partie du marché."

FIN DE SÉRIE POUR LE NASDAQ   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS