20 mars 2015 / 20:19 / il y a 2 ans

Wall Street monte grâce à la baisse du dollar et à Nike

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette hausse vendredi, portée à la fois par le repli du dollar, les bons résultats de Nike et l'intérêt confirmé des investisseurs pour les valeurs biotechnologiques.

La forte hausse du billet vert ces derniers mois a alimenté les craintes d'un impact important des changes sur les résultats des multinationales cotées, ce qui s'est traduit par un recul marqué des estimations de bénéfices pour le premier trimestre comme pour l'ensemble de 2015.

Mais les dernières déclarations de la Réserve fédérale, laissant entendre que la remontée des taux d'intérêt américains pourrait être plus tardive et plus lente qu'anticipé jusqu'alors, ont favorisé des prises de profits sur le dollar.

Vendredi, au moment de la clôture de Wall Street, la devise américaine cédait 1,35% face à un panier d'autres devises de référence et l'euro se traitait juste au-dessus de 1,08 dollar.

L'indice Dow Jones regroupant 30 valeurs vedettes a gagné 168,69 points, soit 0,94%, à 18.127,72. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a pris 18,79 points (+0,9%) à 2.108,06 et le Nasdaq Composite a progressé de 34,04 points (+0,68%) à 5.026,42, un nouveau plus haut de clôture de 15 ans.

L'indice de volatilité du CBOE, surnommé "l'indice de la peur", accusait, lui, une baisse de 7%. Proche de 13 points seulement, il suggère que "les capitaux ne sont pas vraiment préoccupés pour l'instant par un risque de retournement", note Randy Frederick, directeur du trading et des dérivés de Charles Schwab.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a avancé de 2,13%, le S&P-500 de 2,66%, sa première performance hebdomadaire positive en quatre semaines, et le Nasdaq de 3,18%.

Nike a terminé sur un bond de 3,72%, la plus forte hausse du Dow, au lendemain de ses résultats trimestriels, marqués par une hausse de 16%, plus forte qu'attendu, du bénéfice à la faveur d'une forte demande pour ses vêtements et chaussures de sport.

L'indice des "biotechs" du Nasdaq a pris 0,5% et affiche huit séances consécutives de progression. Il a profité entre autres d'un gain de 9,76% de Biogen Idec après les premiers résultats jugés encourageants d'une étude sur un traitement expérimental de la maladie d'Alzheimer.

A la baisse, le joaillier Tiffany a abandonné 3,98% après avoir présenté des prévisions inférieures aux estimations des analystes dans la foulée d'une baisse de 1% de ses ventes, imputable au dollar fort.

Caroline Valetkevitch, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below