Carrefour prépare son retour en Algérie

jeudi 19 mars 2015 14h42
 

PARIS (Reuters) - Carrefour s'apprête à retourner en Algérie après six ans d'absence, dans le cadre de sa stratégie de déploiement sur un continent africain prometteur.

Le deuxième distributeur mondial derrière Wall-Mart va ouvrir un hypermarché à Alger d'ici la fin du premier semestre, dit-on de source proche du dossier. Le magasin sera géré par une coentreprise détenue à 70% par Carrefour Tunisie et à 30% par l'Etat algérien.

Interrogé, Carrefour s'est refusé à tout commentaire.

La progression des classes moyennes a fait de l'Afrique une destination de choix pour les distributeurs et les fabricants de biens de consommation comme Danone, Pernod Ricard ou L'Oréal, soucieux de contrebalancer la faible croissance européenne.

Selon les prévisions de la Banque mondiale, l'économie algérienne devrait croître de 3,3% cette année et de 3,5% en 2016, plus de deux fois plus vite que celle de la zone euro.

Les petits commerces indépendants dominent en Algérie, où Carrefour sera en concurrence avec Numidis, filiale du conglomérat agroalimentaire Cevital, qui détenait 1% de part de marché en 2014, selon Euromonitor.

Les obstacles étant nombreux en Afrique (manque d'infrastructures, problèmes de sécurisation des chaînes d'approvisionnement), Carrefour a choisi de s'y implanter via des contrats de franchise avec des opérateurs locaux.

Ces contrats limitent aussi les investissements, qu'il réserve à ses magasins en Europe, au Brésil et en Chine.

"Carrefour ne devrait pas ouvrir massivement en Afrique à court terme car il a beaucoup à faire ailleurs, sur ses marchés clés", estime Gildas Aitamer, analyste de PlanetRetail.   Suite...

 
Carrefour s'apprête à retourner en Algérie après six ans d'absence, dans le cadre de sa stratégie de déploiement sur un continent africain prometteur. Le deuxième distributeur mondial derrière Wall-Mart va ouvrir un hypermarché à Alger d'ici la fin du premier semestre. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau