Wall Street bondit, soulagée par la Fed

mercredi 18 mars 2015 22h09
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi après l'annonce par la Réserve fédérale d'une révision en baisse de ses prévisions de croissance et d'inflation, qui suggère que la remontée des taux d'intérêt, même si elle débute au cours des prochains mois, sera conduite avec prudence.

L'indice Dow Jones des 30 principales valeurs vedettes de la cote américaine a gagné 227,11 points, soit 1,27%, à 18.076,19. Le Standard & Poor's-500, plus large, a pris 25,22 points (+1,22%) à 2.099,50 et le Nasdaq Commposite a progressé de 45,39 points (+0,92%) à 4.982,83.

Au terme de sa réunion de politique monétaire, la Réserve fédérale a, sans surprise, supprimé de son communiqué la référence à une attitude "patiente" pour ce qui est du choix du moment auquel elle entamera la remontée des taux.

Mais elle a aussi revu en baisse ses prévisions du niveau des taux d'intérêt pour les prochaines années et ses prévisions économiques pour les Etats-Unis.

Ces annonces ont fait chuter le dollar, ce qui a favorisé la remontée des cours du pétrole. Le billet vert a cédé jusqu'à 3% face à l'euro, sa plus forte baisse en une seule séance depuis six ans. Face à un panier de devises de référence, il affichait en fin de journée un repli de 2%.

Le baril de pétrole brut léger américain (WTI) en a profité pour remonter à 44,70 dollars, en hausse de près de 3%, et le Brent a fait un bond de plus de 5%, au-dessus de 56 dollars.

Les 10 grands secteurs du S&P-500 ont fini dans le vert mais ce sont les valeurs de l'énergie qui affichent la meilleure performance avec un gain de 2,9% sur la séance, devant les services aux collectivités ("utilities") (+2,72%), généralement favorisés par des taux faibles.

Au sein du Dow, les compagnies pétroliers Chevron et Exxon Mobil ont pris respectivement 3,42% et 2,37%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS