Les Bourses européennes terminent en baisse, Londres gagne 0,49%

mardi 17 mars 2015 18h20
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, pénalisées par le recul des valeurs de l'automobile et l'indice Zew du moral des investisseurs allemands, ont terminé en baisse mardi, redescendant d'un sommet de sept ans et demi.

À Paris, le CAC 40 a terminé en recul de 32,23 points, soit 0,64%, à 5.028,93 points. Le Dax allemand a perdu 1,54%, mais à Londres le FTSE a gagné 0,49%, soutenu par les valeurs de l'énergie et des ressources de base. L'indice EuroStoxx 50 a abandonné 0,93% et le FTSEurofirst 300 0,67%.

Le FTSEurofirst avait atteint en début de séance un nouveau pic depuis la fin 2007 à 1.598,03 points, portant ses gains à plus de 16% depuis le début de l'année, mais il a reflué avec les autres indices après la publication de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs et analystes allemands .

Leur moral s'est amélioré en mars, avec un indice le mesurant à 54,8, pour le cinquième mois consécutif, mais il est bien en-deçà des estimations des économistes qui l'attendaient en moyenne à 58,2.

Au moment de la clôture en Europe, les marchés américains évoluaient dans le rouge, dans l'attente des conclusions mercredi de la réunion monétaire de la Réserve fédérale.

Aux changes, l'euro tombé à un plus bas de 12 ans à 1,0457 lundi, regagne un peu de terrain perdu face au dollar à 1,0587 (+0,20%).

Mais le repli du billet vert n'empêche pas les cours du brut de poursuivre leur descente. Le Brent de la mer du Nord se maintient difficilement à 53 dollars le baril (-1,50%).

La hausse de l'euro suscite en revanche des prises de bénéfice sur des valeurs exportatrices comme Airbus (-4,51%) qui a signé la pire performance du CAC 40, du FTSEurofirst 300 et de l'EuroStoxx 50, et Daimler (-4,26%), deuxième plus forte baisse de l'EuroStoxx 50.

Le secteur de l'automobile a enregistré la plus forte baisse du Stoxx 600 avec une perte de 2,53%. Au sein de ce secteur, PSA a perdu 5,94%, deuxième plus forte perte du Stoxx 600.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES