Lagardère confiant pour 2015 malgré le recul du livre en 2014

mercredi 11 mars 2015 19h16
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Lagardère a confirmé mercredi viser une progression d'environ 5% du bénéfice opérationnel du groupe cette année après avoir atteint son objectif de résultat pour 2014 en dépit de la baisse de régime de ses ventes de livres.

Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère s'est montré confiant pour l'exercice 2015 qui devrait notamment profiter du redressement de sa division dédiée au sport, restructurée et au portefeuille d'activités réorganisé.

"Nous sommes assez contents des budgets qu'on a reçus en fin d'année des uns et des autres", a expliqué le dirigeant qui a été reconduit ce mercredi pour un nouveau mandat de six ans par le conseil de surveillance.

"Nous restons confiants sur cette année", a-t-il ajouté à propos du début d'année lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Pour 2015, le groupe présent dans les médias, l'édition, la distribution et le sport, s'est fixé un nouvel objectif, qui inclut désormais l'ensemble des activités du groupe et non plus seulement les activités médias, qu'il attend en progression d'environ 5%, conformément aux déclarations à la presse de son gérant commandité Arnaud Lagardère.

En 2014, le résultat opérationnel de l'ensemble du groupe est ressorti à 342 millions d'euros, en progression de 4,7%.

Restreint aux seules activités médias, il a atteint 379 millions, en progression de 2,9%, conforme à la fourchette de 0 à 5% anticipée par la société, les réductions de coût dans les activités de presse et le dynamisme du "travel retail" ayant permis de compenser le fléchissement des ventes de livres.

Le pôle édition, dont le résultat opérationnel a reculé de 11,7% en 2014, a principalement souffert de la comparaison avec une année 2013 marquée par la sortie de plusieurs best-sellers et de l'absence de renouvellement de manuels scolaires, notamment en France.   Suite...

 
Arnaud Lagardère, gérant commandité du groupe éponyme. Le groupe présent dans les médias, l'édition, la distribution et le sport a confirmé mercredi viser une progression d'environ 5% du bénéfice opérationnel du groupe cette année après avoir atteint son objectif de résultat pour 2014 en dépit de la baisse de son chiffre d'affaires. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier