Wall Street finit en net repli, le dollar fort inquiète

mardi 10 mars 2015 22h40
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a connu mardi sa pire séance depuis plus de deux mois, l'appréciation accélérée du dollar ayant de nouveau pesé sur la tendance en alimentant les craintes de dégradation des profits des sociétés cotées.

Les inquiétudes suscitées par les discussions sur la dette grecque ont également incité les investisseurs à la prudence.

L'indice Dow Jones a perdu 332,78 points, soit 1,85%, à 17.662,94. Le Standard & Poor's-500 a cédé 35,27 points (-1,7%) à 2.044,16 et le Nasdaq Composite a reculé de points (-1,67%) à 4.859,80.

Pour le S&P-500, dont les dix grands secteurs ont fini dans le rouge, il s'agit de la plus mauvaise performance depuis le 5 janvier. L'indice large du marché new-yorkais et le Dow affichent désormais une performance 2015 négative tandis que le Nasdaq reste en hausse de 2,6% depuis le 1er janvier.

Le dollar s'appréciait en fin de journée de plus de 1% face à un panier de référence composé d'autres grandes devises, sa quatrième hausse en cinq séances.

L'euro était alors en recul de 1,4% face au billet vert, juste en dessous de 1,07 dollar, après être tombé 1,06925 dollar, son plus bas niveau depuis avril 2003.

Dans une nouvelle étude, Deutsche Bank prédit que la monnaie unique atteindra la parité avec le dollar d'ici la fin de l'année, puis 0,90 dollar en 2016 et 0,85 en 2017.

La devise américaine profite avant tout de la perspective d'un relèvement des taux de la Réserve fédérale au cours des prochains mois, voire dès juin, cette dernière hypothèse ayant été confortée vendredi par les derniers chiffres de l'emploi.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS