La Grèce et ses créanciers commenceront à discuter mercredi

lundi 9 mars 2015 20h23
 

par Jan Strupczewski et Ingrid Melander

BRUXELLES (Reuters) - La Grèce et des experts de l'Union européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI) vont entamer mercredi des discussions techniques sur les réformes qu'Athènes doit mener pour obtenir un financement supplémentaire, ont annoncé lundi des responsables européens.

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, qui avait intimé à la Grèce de "ne plus perdre de temps" à son arrivée à Bruxelles pour la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone euro, a précisé que les discussions auraient lieu dans la capitale belge mais que des experts se rendraient dans le même temps à Athènes.

"Les discussions entre les autorités grecques et les institutions (créancières) doivent commencer et vont commencer mercredi", a déclaré Jeroen Dijsselbloem à l'issue de la réunion de l'Eurogroupe.

"Nous sommes convenus que les discussions (...) auront lieu à Bruxelles. Parallèlement, et comme cela est nécessaire, des équipes techniques des institutions seront reçues à Athènes", a-t-il ajouté.

Soucieux de montrer à ses électeurs qu'il ne compose plus avec la "troïka" des créanciers internationaux, très impopulaire en Grèce, le gouvernement de la gauche radicale d'Alexis Tsipras aurait souhaité éviter de telles discussions sur son territoire.

Mais les responsables de l'Union européenne ont fait valoir qu'il était impossible de passer en revue l'état de l'économie et des finances publiques grecques ailleurs qu'à Athènes.

"Il faut que les experts se rendent en Grèce pour évaluer la situation", a insisté le ministre maltais des Finances Edward Scicluna en sortant de la réunion de l'Eurogroupe.

Selon un compromis passé avec les autres pays de la zone euro en février, Athènes a jusqu'à la fin avril pour détailler les réformes qui seront mises en oeuvre en échange d'un supplément d'aide.   Suite...

 
Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis (à gauche) et le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, à Bruxelles. La Grèce et des experts de l'UE, de la BCE et du FMI  vont entamer mercredi des discussions techniques sur les réformes qu'Athènes doit mener pour obtenir un financement supplémentaire. /Photo prise le 9 mars 2015/REUTERS/Yves Herman