La vigueur de l'emploi plaide pour une hausse des taux aux USA

vendredi 6 mars 2015 16h46
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emploi ont été plus nombreuses que prévu en février aux Etats-Unis et le taux de chômage a diminué, montrent les statistiques officielles publiées vendredi, qui pourraient inciter la Réserve fédérale américaine à relever ses taux d'intérêt dès le mois de juin.

Les créations d'emploi non-agricoles le mois dernier se chiffrent à 295.000 contre 239.000 le mois précédent, ce dernier chiffre étant révisé à la baisse, annonce le département du Travail. Les économistes attendaient en moyenne 240.000 créations d'emploi en février.

Le taux de chômage est ressorti à 5,5% après 5,7% en janvier, un chiffre meilleur que le consensus de 5,6%.

Cette accélération des créations d'emploi ne s'est traduite que par une augmentation de 0,1% du salaire horaire moyen, passé de 24,75 dollars à 24,78 dollars.

Après la publication de ces chiffres, qui confirment l'amélioration du marché de l'emploi de la première économie du monde, le dollar a atteint un plus haut de 11 ans et demi par rapport à un panier de devises de référence, faisant chuter l'euro sous la barre de 1,09 dollar pour la première fois depuis septembre 2003.

VERS UN RELÈVEMENT DES TAUX

Wall Street a ensuite ouvert à la baisse, les investisseurs craignant sûrement que ces bons chiffres n'incitent la Réserve fédérale à accélérer le calendrier du relèvement des taux d'intérêt, rendant ainsi le crédit plus cher dans un avenir proche.   Suite...

 
Lors d'un salon de l'emploi à Denver. Les créations d'emploi ont été plus nombreuses que prévu en février aux Etats-Unis et le taux de chômage a diminué, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale américaine à relever ses taux d'intérêt dès le mois de juin. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking