Wall Street se reprend un peu dans un climat d'attente

jeudi 5 mars 2015 22h29
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - Wall Street s'est modestement redressée jeudi après deux séances consécutives de baisse, les investisseurs s'abstenant de prendre des risques importants à la veille de la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis, susceptibles d'influer sur le calendrier de relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Malgré le soutien en provenance d'Europe avec les déclarations de la Banque centrale européenne (BCE), les grands indices ont peiné à décoller à New York en raison de nouveaux indicateurs économiques américains accueillis avec déception.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté aux Etats-Unis lors de la semaine au 28 février, à 320.000. C'est non seulement plus que les 313.000 de la semaine précédente mais aussi que les 295.000 attendus en moyenne par les économistes.

Les commandes à l'industrie en janvier ont en outre baissé pour le sixième mois consécutif, de 0,2%, alors que les économistes interrogés par Reuters escomptaient une hausse.

Mercredi déjà, le chiffre des créations de postes dans le secteur privé en février était ressorti inférieur aux attentes des économistes.

Le principal rendez-vous de la semaine aux Etats-Unis est toutefois fixé à vendredi avec la publication des chiffres mensuels de l'emploi. Les investisseurs espèrent qu'ils leur permettront d'y voir plus clair sur le calendrier de relèvement des taux de la Réserve fédérale.

"On trépigne avant le chiffre des créations d'emplois de demain", dit Brian Battle, chez Performance Trust Capital Partners. "La Réserve fédérale a clairement dit qu'elle allait relever ses taux mais que cela se ferait en fonction des données (économiques). (Les créations d'emplois) sont l'un des critères qu'elle regarde."

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS