Wall Street recule encore, le secteur de la santé épargné

mercredi 4 mars 2015 22h24
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le rouge pour la deuxième séance consécutive mercredi, la prudence restant de mise après la hausse des dernières semaines et à deux jours de la publication des chiffres mensuels de l'emploi.

L'indice Dow Jones a perdu 106,47 points, soit 0,58%, à 18.096,90. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 9,25 points (-0,44%) à 2.098,53 et le Nasdaq Composite a reculé de 12,76 points (-0,26%) à 4.967,14.

De nouveaux indicateurs économiques sont venus conforter le scénario d'une accélération certes lente mais régulière de la croissance économique aux Etats-Unis, qui plaide pour un premier relèvement des taux de la Réserve fédérale au cours des prochains mois.

Dans son Livre beige publié en cours de séance, la Fed a confirmé que l'économie américaine avait poursuivi sa croissance dans la majeure partie des régions et des secteurs entre début janvier et mi-février.

En début de journée, l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi dans le secteur privé a fait état de 212.000 créations de postes en février, un chiffre légèrement inférieur au consensus, qui en donnait 220.000, mais celui de janvier a été révisé en hausse à 250.000, soit 37.000 de plus qu'annoncé initialement.

Les indices PMI Markit et ISM des services, eux, reflètent une hausse continue de l'activité dans le secteur.

Les deux jours prochains seront plus riches encore en publications d'indicateurs, une série qui culminera vendredi avec le rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail, un facteur déterminant de l'évolution des anticipations du marché en matière de taux.

"Les marchés sont en mode attentiste après avoir atteint de nouveaux plus hauts", commente Alan Gayle, directeur de l'allocation d'actifs de RidgeWorth Investments.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS