Le plan de sortie de crise d'Areva pourrait passer par EDF

mercredi 4 mars 2015 13h56
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Areva a officialisé mercredi de lourdes pertes au titre de 2014 et annoncé un programme d'économies d'un milliard d'euros à l'horizon 2017, ainsi qu'un futur plan de financement qui pourrait inclure des opérations financières avec EDF et d'autres partenaires.

Le spécialiste public du nucléaire, contrôlé à près de 87% par l'Etat français, n'a pas détaillé l'impact de ses projets sur l'emploi, mais promet une "étroite concertation sociale" et assure qu'il mettra tout en oeuvre pour que d'éventuels départs se fassent "sur la base du volontariat".

Le ministre du Travail François Rebsamen avait auparavant déclaré que la restructuration se ferait "bien sûr sans licenciement", alors que le groupe compte deux tiers de ses 45.000 salariés en France.

Areva prévoit en outre de présenter d'ici à la publication de ses comptes semestriels fin juillet un plan de financement pour la période 2015-2017 qui inclura un programme de cessions d'actifs supérieur à 450 millions d'euros.

Ce plan passera par une refonte de sa relation industrielle avec EDF, par "des partenariats comportant un volet financier" et par un "renforcement" des fonds propres incluant potentiellement une augmentation de capital, sans que le groupe précise quels types d'investisseurs pourraient être sollicités.

"Aujourd'hui, les discussions avec EDF portent sur des points opérationnels (...) Les discussions capitalistiques interviendront si nécessaire dans un second temps", a déclaré le directeur général Philippe Knoche lors d'une conférence de presse.

"LA MAJORITÉ DES EFFORTS VIENDRA D'AREVA"   Suite...

 
Le directeur général d'Areva, Philippe Knoche. Le groupe nucléaire français, qui a enregistré en 2014 une perte de 4,8 milliards d'euros en raison d'importantes dépréciations d'actifs et de provisions, a l'intention de mettre en oeuvre un plan d'économies d'un milliard d'euros à l'horizon 2017. /Photo prise le 4 mars 2015/REUTERS/Philippe Wojazer