Wall Street finit en repli après un PIB décevant

vendredi 27 février 2015 22h39
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en baisse vendredi après une série d'indicateurs économiques mitigés, mais l'indice S&P-500 affiche sa meilleure performance mensuelle depuis octobre 2011.

La tendance a notamment été alourdie par l'annonce d'un ralentissement plus net que prévu de la croissance américaine au quatrième trimestre, la reconstitution des stocks des entreprises ayant marqué le pas et le déficit commercial s'étant creusé. Les fondamentaux économiques restent néanmoins solides.

L'indice Dow Jones a perdu 81,72 points, soit 0,45%, à 18.132,70 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 6,23 points, soit 0,30%, à 2.104,51. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 24,36 points (-0,49%) à 4.963,53 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a fini sur une note stable (-0,04%), le S&P a cédé 0,3% et le Nasdaq a pris 0,2%.

Mais après un début d'année poussif, les actions ont bien rebondi en février. Sur le mois, les hausses ont été de 5,6% pour le Dow, de 5,5% pour le S&P et de 7,1% pour le Nasdaq, qui affiche sa plus forte hausse mensuelle depuis janvier 2012.

Le produit intérieur brut (PIB) a crû de 2,2% en rythme annualisé contre 2,6% en première estimation le mois dernier, a annoncé le département du Commerce vendredi, après un rythme de croissance de 5% au troisième trimestre.

Les autres indicateurs publiés vendredi ont envoyé des signaux contradictoires sur l'économie américaine.

Les promesses de vente immobilière ont atteint en janvier un plus haut d'un an et demi mais l'indice PMI pour la région de Chicago a reculé bien plus que prévu tombant à un plus bas depuis juillet 2009 et montrant une contraction de l'activité.   Suite...